WWW.DIAGONALEDESFOUS.COM
Bienvenue sur le forum des passionnés de trail et ultra !

Si vous n'êtes pas encore inscrit , merci de vous enregistrer et valider le mail d'inscription (vérifier aussi la boite spam) afin de bénéficier de toutes les fonctionnalités du forum. (Moteur de recherche, Ecrire ou répondre à un message, voir les nouveaux messages depuis votre dernière connexion, être averti des réponses à vos messages, éditer votre profil et consulter celui des membres.....)

Si c'est déjà fait, connectez vous à l'aide de votre pseudo et mot de passe...

Si vous avez oublié votre mot de passe, cliquez sur connexion puis "récupérer mon mot de passe" et suivez les instructions...

A tout de suite Wink

Sportivement,

Olivier


CALENDRIER ENTRAINEMENT ET PREPARATION TRAIL / ULTRA TRAIL
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerConnexion






Sommaire du forum
Calendrier TrailsDiagonale des fous
Derniers sujets
» LAMPE FRONTALE
Mar 23 Mai - 16:18 par noa97400

» Nouveau membre - Faire des sorties entraînement à la journée
Mer 17 Mai - 14:48 par PAT0808

» Xodus iso everun
Mar 16 Mai - 10:05 par bol2ramen

» Comment envoyer un chemin a suivre pour un foretrex 401
Jeu 27 Avr - 0:23 par COPKAWA

» allure mascareigne
Lun 24 Avr - 15:24 par Tubis

» Moyen de transport (A/R St Denis >< St Pierre) Récup' dossard
Mar 18 Avr - 23:52 par CasquetteVerte

» Raidlight olmo 5L ou responsiv 8L Masca ?
Dim 16 Avr - 18:47 par félipé 9.7.4.

» vêtement de pluie
Sam 15 Avr - 18:25 par PAT0808

» POINT D'EAU
Ven 14 Avr - 10:34 par bol2ramen

» Entrainement
Jeu 6 Avr - 20:43 par PAT0808

» 20150524 24/05/2015 CROSS DU PITON DES NEIGES - CILAOS (974)
Jeu 6 Avr - 16:49 par ticot

» Matinée spécifique Trail "Préparation Mentale et Technique de descente"
Lun 3 Avr - 15:01 par Experun Perf

» Tirage au sort ou pas?????
Mer 29 Mar - 18:46 par campton

» Inscription package
Mar 28 Mar - 14:41 par routard

» APPRENEZ A GERER VOS TEMPS DE REPOS !!!
Ven 17 Mar - 16:25 par aroche

» et si vos crampes venaient d'un excès de sucres ?
Lun 13 Mar - 15:05 par aroche

» TELEPHONE PORTABLE
Mer 8 Mar - 13:50 par super papa

» Où trouver des chaussures sans se ruiner ?
Mer 8 Mar - 13:45 par super papa

» Ce qui ne tue pas rends plus fort
Mar 7 Mar - 12:12 par Chr13tophe

» Entrainement
Mar 7 Mar - 12:05 par Chr13tophe

» Choix d'appli trail
Sam 4 Mar - 14:34 par anto

» Conseil pour Caldeira
Ven 3 Mar - 20:19 par Philp974

» Quelle allure ?
Mer 1 Mar - 14:35 par aroche

» renforcez vos fibres musculaires !
Lun 27 Fév - 20:33 par PAT0808

» Départ grand raid
Lun 20 Fév - 20:45 par PAT0808

» Connaissez-vous la marque ALTRA?
Lun 20 Fév - 14:33 par super papa

» sac grand raid
Dim 19 Fév - 20:20 par th1850

» Stage trail "Réussir en ultra-trail" avec Pascal BLANC
Mer 8 Fév - 18:29 par Experun Perf

» Rescapés du Forum
Ven 3 Fév - 21:11 par th1850

» Choix chaussure pronateur
Mer 1 Fév - 1:40 par Hophophop


Partagez | 
 

 Barefoot running ou courir pieds nus (ou presque).

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
GnH RUN
Membre Discret(e)
Membre Discret(e)


Nombre de messages : 34

Infos/Résultats
VMA:
Niveau:
Proch. course: cima

MessageSujet: Re: Barefoot running ou courir pieds nus (ou presque).    Jeu 20 Juin - 18:52

@Zyaad a écrit:
Vu ce jour sur le trail du colorado: une coureuse malgache de 19 ans qui finit 3ème féminine en 4h39m42s au scratch et 1ère junior !!! Et vous savez quoi. Elle a fait les 38 bornes ... PIEDS NUS!!!
J'hallucine grave !!!
Comme quoi...

L'année prochaine, elle le fera sur les mains !!!
Revenir en haut Aller en bas
Greg974
Membre Régulier(e)
Membre Régulier(e)
avatar

Masculin Nombre de messages : 292
Age : 40
Localisation : St ANDRE

Infos/Résultats
VMA: 16
Niveau: Jaune - Débrouillard(e)
Proch. course: trail du colorado

MessageSujet: Re: Barefoot running ou courir pieds nus (ou presque).    Mar 18 Juin - 7:10

En tout cas j'ai compris pourquoi tu voulais faire ce parcours en minimaliste !! Le terrain s'y prete vraiment bien.

Si par bonheur la musculature suit, l'an prochain faudra refaire ce TDC version minimaliste !!
Revenir en haut Aller en bas
Zyaad
Membre Hyper Actif(ve)
Membre Hyper Actif(ve)
avatar

Masculin Nombre de messages : 2521
Age : 33
Localisation : Saint Denis

Infos/Résultats
VMA: Vite Monté en Ascenceur
Niveau: Blanc - Débutant(e)
Proch. course: Raid tuit tuit incha allah

MessageSujet: Re: Barefoot running ou courir pieds nus (ou presque).    Lun 17 Juin - 22:48

@trust a écrit:
de plus elle avait un petit short et un tee-shirt tout aussi simple.Aller je suis bien gentil 25 euros de matos sur elle(short+tee-shirt+sous vêtement).Alors que nous;chaussures,chaussette,tee-shirt,short et divers équipement qui fait le bonheur de nos magasins locaux=150 euros mini.Chercher L'erreur!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!lol En tout état de cause,merci madame pour cette leçon.

En tout cas le résultat du chrono est sans appel! Et entièrement d'accord avec toi sur la tenue. Pour ma part, depuis le trail des anglais, j'ai rangé mon cuissard compression et mon tee shirt technique salomon, idem pour les bas de compression et le sac s lab dernier cri! Ma tenue aussi se veut aussi minimaliste, même d'un point de vue financier: un pantacourt kalenji à 12 euros, un tee shirt kipsta à 13 euros et un sac ultraspire 1 litre (bon là j'avoue c qd mm 79 euros mais c un cadeau que l'on m'a fait et que je ne regrette pas du tout) et des fuji trabuco acheté en promo à 89 euros!!!
On essaie de s'améliorer chaque jour un peu plus et je renforce ma conviction que ce qui te fait avancer plus vite en trail, c'est tes jambes et ton corps en règle général, pas ce que tu lui mets par dessus... à méditer! après je ne juge personne! chacun sait ce qui est bon pour lui...
Revenir en haut Aller en bas
trust
Membre Régulier(e)
Membre Régulier(e)
avatar

Masculin Nombre de messages : 180
Age : 45
Localisation : la riviére saint-louis

Infos/Résultats
VMA: TDI a défaut du HDI
Niveau: Orange - Confirmé(e)
Proch. course: TRANSRUN BY DECATHLON 2015

MessageSujet: effectivement   Lun 17 Juin - 22:40

@Zyaad a écrit:
Vu ce jour sur le trail du colorado: une coureuse malgache de 19 ans qui finit 3ème féminine en 4h39m42s au scratch et 1ère junior !!! Et vous savez quoi. Elle a fait les 38 bornes ... PIEDS NUS!!!
J'hallucine grave !!!
Comme quoi... de plus elle avait un petit short et un tee-shirt tout aussi simple.Aller je suis bien gentil 25 euros de matos sur elle(short+tee-shirt+sous vêtement).Alors que nous;chaussures,chaussette,tee-shirt,short et divers équipement qui fait le bonheur de nos magasins locaux=150 euros mini.Chercher L'erreur!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!lol En tout état de cause,merci madame pour cette leçon. 
Revenir en haut Aller en bas
spayet
Membre Discret(e)
Membre Discret(e)
avatar

Masculin Nombre de messages : 29
Age : 38
Localisation : Saint André

Infos/Résultats
VMA:
Niveau: Jaune - Débrouillard(e)
Proch. course:

MessageSujet: Re: Barefoot running ou courir pieds nus (ou presque).    Lun 17 Juin - 16:43

Si vous n'êtes pas allergique à l'anglais, c'est interessant :
https://www.youtube.com/watch?v=L8Fl9t3FVis
https://www.youtube.com/watch?v=OUU8MJzrwHQ
(le pdf est trouvable sur le site de vivobarefoot il me semble)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Barefoot running ou courir pieds nus (ou presque).    Lun 17 Juin - 6:23

l’expérience l expérience... Zyaad l'année prochaine c'est toi qui cours pieds nue et peu être sur les mains lol! lol! lol!
Revenir en haut Aller en bas
chrisfatboy
Membre Hyper Actif(ve)
Membre Hyper Actif(ve)
avatar

Masculin Nombre de messages : 3889
Age : 51
Localisation : Thuir 66300

Infos/Résultats
VMA: 15,9 km/h
Niveau: Orange - Confirmé(e)
Proch. course: 17/05/2015 Trail de Quéribus

MessageSujet: Re: Barefoot running ou courir pieds nus (ou presque).    Dim 16 Juin - 22:34

c'est une blague affraidaffraidaffraidaffraidaffraid
Revenir en haut Aller en bas
Zyaad
Membre Hyper Actif(ve)
Membre Hyper Actif(ve)
avatar

Masculin Nombre de messages : 2521
Age : 33
Localisation : Saint Denis

Infos/Résultats
VMA: Vite Monté en Ascenceur
Niveau: Blanc - Débutant(e)
Proch. course: Raid tuit tuit incha allah

MessageSujet: Re: Barefoot running ou courir pieds nus (ou presque).    Dim 16 Juin - 21:36

Vu ce jour sur le trail du colorado: une coureuse malgache de 19 ans qui finit 3ème féminine en 4h39m42s au scratch et 1ère junior !!! Et vous savez quoi. Elle a fait les 38 bornes ... PIEDS NUS!!!
J'hallucine grave !!!
Comme quoi...
Revenir en haut Aller en bas
Zyaad
Membre Hyper Actif(ve)
Membre Hyper Actif(ve)
avatar

Masculin Nombre de messages : 2521
Age : 33
Localisation : Saint Denis

Infos/Résultats
VMA: Vite Monté en Ascenceur
Niveau: Blanc - Débutant(e)
Proch. course: Raid tuit tuit incha allah

MessageSujet: Re: Barefoot running ou courir pieds nus (ou presque).    Lun 10 Juin - 19:59

@Leplunul a écrit:

Ils devraient faire des Hoka Stinson avec des crampons de Speedcross au prix des Trabuco en promo...ce serait l'arme absolue pour moi.

lol! lol! lol!
Moi je pencherais plus sérieusement sur une collaboration Hoka et Vibram!!!
Et comme toi, au prix des trabuco ... en promo!!!
On peut toujours rêver...
Revenir en haut Aller en bas
Leplunul
_
_
avatar

Masculin Nombre de messages : 1948
Age : 36
Localisation : Eryn Lasgalen

Infos/Résultats
VMA: 0
Niveau: Blanc - Débutant(e)
Proch. course:

MessageSujet: Re: Barefoot running ou courir pieds nus (ou presque).    Lun 10 Juin - 16:04

@Mat a écrit:
ci c'est très boueux oublie les hoka...j'ai testé à la Makoise...
Pour le reste shoes géniales !

Ils devraient faire des Hoka Stinson avec des crampons de Speedcross au prix des Trabuco en promo...ce serait l'arme absolue pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Mat
Membre Actif(ve)
Membre Actif(ve)
avatar

Masculin Nombre de messages : 1338
Age : 41
Localisation : Saint Pierre

Infos/Résultats
VMA: 23 et sans forcer
Niveau: Violet - Elite
Proch. course: Makoise et Arc en Ciel

MessageSujet: Re: Barefoot running ou courir pieds nus (ou presque).    Lun 10 Juin - 11:24

ci c'est très boueux oublie les hoka...j'ai testé à la Makoise...
Pour le reste shoes géniales !
Revenir en haut Aller en bas
Zyaad
Membre Hyper Actif(ve)
Membre Hyper Actif(ve)
avatar

Masculin Nombre de messages : 2521
Age : 33
Localisation : Saint Denis

Infos/Résultats
VMA: Vite Monté en Ascenceur
Niveau: Blanc - Débutant(e)
Proch. course: Raid tuit tuit incha allah

MessageSujet: Re: Barefoot running ou courir pieds nus (ou presque).    Dim 9 Juin - 20:55

Deuxième sortie en mode "time to fly" ce jour sur le sentier mercure dans son intégralité!
Je ne m'attarde pas sur le comportement de la Hoka stinson en montée car ce n'est pour moi pas dans cette configuration qu'elle s'exprime le mieux! Même si je note des prises d'appui possible sur à peu près n'importe quels supports (ceux qu'on ne prendrait pas en chaussures classiques en général).
La descente alors! Déjà le chrono parle de lui même! 37 minutes la descente!!! affraid affraid affraid Un modeste chrono pour les experts mais un sérieux exploit pour moi. Avec ma problématique de genou, je n'ai jamais pu faire mieux que 45 minutes! Un TRES bon point donc!!!
Mais à l'heure où je vous écris, je sais que ce super chrono à un revers pour moi. Je m'explique:
les hoka avec leur système de rockering incite "naturellement" mais surtout "intensément" à augmenter la vitesse de course. Je me suis surpris à faire des pointes de 15 km/h. Je ne sais pas ce que ca vaut pour des coureurs confirmés mais pour moi 15km/h en descente c'est juste invraisemblable sur le papier. Et pourtant j'ai pu le faire avec mes Hoka! Pourquoi alors? Car encore une fois, l'oversize de la semelle vous donne des ailes et vous fait oublier (en tout cas sur l'instant présent) la dureté des impacts au sol à une si haute vitesse! Sauf que si la chaussure vous autorise cette augmentation de cadence, mon corps me rappelle ce soir qu'il n'est pas encore prêt à encaisser cette allure! Je vous rassure rien de bien méchant mais tout de même un ressenti général qui me laisse à coup sûr penser que j'ai été trop généreux! Rajouté à cela le fait que plus on prend de la vitesse, plus le temps de réaction pour la lecture du terrain et le choix des appuis qui en découle s'en retrouve réduit. Du coup, j'ai parfois pris des trajectoires pas du tout académique pour un coureur en chaussure classique! Et là encore, le corps doit encaisser! Que dire du point vue musculaire!!! Si comme moi vous êtes un novice en trail et que vous choisissez de chaussez des hoka, allez y mollo en descente et obligez vous parfois à réduire la vitesse! N'attendez pas d'être nez à nez avec le précipice comme je l'ai fais à deux reprises ce matin car dans ces cas là, vous allez freinez très brusquement et il ne faudra pas s'étonner des douleurs post sortie. Je ne vais pas vous refaire un cours si les différents types de contraction des muscles mais le mouvement excentrique est bel est bien celui qui laisse le plus de traces (en termes de courbatures musculaires). PRUDENCE donc au début!
Alors vous vous demandez peut être si je vais ranger mes hoka au placard? Pas du tout! Je compte bien les utiliser tout comme j'utilise mes five fingers et mes bonnes vieilles fuji trabuco neutral. Je me tâte même à faire le trail du colorado avec la semaine prochaine. Je verrais le jour J mais vos conseils sont les bienvenus, notamment ceux de chienfou! En tout les cas, je suis presque certain qu'elles m'attendront sagement en haut de dos d'âne sur le trail de bourbon (incha allah!!!). Dans la dernière partie de course avec un organisme certainement bien entamé et une allure à coup sûre amoindrie, je pense qu'elle ne me feront que du bien! en fait, j'en viendrais à penser que ces hoka sont surtout utiles sur du long, voir très long! Mais je n'ai pas encore de recul suffisant à ce sujet...
A bientôt pour la suite de mon aventure minimaliste et surtout ne soyez pas avare de vos partages d'expériences et de vos opinions...
Revenir en haut Aller en bas
Zyaad
Membre Hyper Actif(ve)
Membre Hyper Actif(ve)
avatar

Masculin Nombre de messages : 2521
Age : 33
Localisation : Saint Denis

Infos/Résultats
VMA: Vite Monté en Ascenceur
Niveau: Blanc - Débutant(e)
Proch. course: Raid tuit tuit incha allah

MessageSujet: Re: Barefoot running ou courir pieds nus (ou presque).    Mer 5 Juin - 9:12

Hier pour aller au boulot, j'ai rechaussé mes cumulus asics! Chaussure classique koi! et là surprise! je me suis surpris à courir facile et de façon aérienne! et le pire dans cette histoire vous savez c'est quoi, c'est que j'avais énormément de mal à poser le talon, comme si mon cerveau s'était déjà reconverti à une foulée sur l'avant du pied! sauf que mon corps n'est pas encore aussi prêt et il me l'a rappelé au bout de 15 min! mollets qui chauffent!!! du coup, et c'est un comble, j'ai dû m'efforcer, bien malgré moi, à recourir un peu sur les talons!!! le monde à l'envers je vous jure!!!
dis chienfou, quand on a une attaque au sol par le médio pied, est ce normal de sentir son centre de gravité baisser légèrement, non pas que l'on soit assis mais les jambes plus fléchis que d'habitude???
Revenir en haut Aller en bas
chienfou
Membre Actif(ve)
Membre Actif(ve)
avatar

Masculin Nombre de messages : 1226
Age : 52
Localisation : Sud

Infos/Résultats
VMA:
Niveau:
Proch. course: GRR 2019

MessageSujet: Re: Barefoot running ou courir pieds nus (ou presque).    Mar 4 Juin - 20:39

@Zyaad a écrit:
Ca y est ! Après avoir craqué sur les VVF il y a un mois et si vous avez suivi mon raisonnement qui m'a amené à envisager les Hoka dans ma transition au minimalisme, j'ai craqué hier pour les Hoka stinson! Un achat mûrement réfléchi et assumé!

Ce matin, montée du sentier mercure jusqu'à la fin de la deuxième croisée béton. Pas besoin de plus selon moi pour se faire une première idée de la bébette !!!
Mon bilan de cette première sortie:

un chausson très accueillant, ni trop large, ni trop étroit, juste adapté à la morphologie de mon pied. Le système de laçage si critiqué ne m'a pas dérangé. Un ajustement à la carte sur le dessus du pied et c'est parti.
De chez moi au sentier en marchant, on a cette première drôle d'impression d'être haut perché au dessus du sol. Assez déroutant au demeurant! On sent bien le système de rockering qui permet un basculement de la chaussure vers l'avant de façon naturelle, sans forcer. Au petit trot, on sent bien que la gomme épaisse joue parfaitement son rôle d'amorti. Moi qui suis un poids lourd, pas eu cette impression de ramollissement effet chewing gum. L'amorti est d'une douceur ferme!

On attaque la montée! On sent de suite qu'il faut lever le pied un peu plus que la normal, légèrement mais aussi pour le sentir! Pour une première fois, j'ai modérément apprécié en côte! L'amorti généreux donne du coup un peu moins de dynamisme et de relance à la propulsion en montée! On ne peut pas tout avoir! Aussi, on sen bien le drop réduit de 4 mm par l'étirement quasi complet du tendon au nievau du talon d'achille! Question d'habitude je pense à prendre! Néanmoins, je note que l'on peut prendre appui sur des arrêtes de rochers que l'on prendrait certainement pas avec une chaussure classique. Un bon point comme pas. Je pense savoir d'où vient l'usure prématurée des hoka de certains coureurs! Comme on se sent en sécurité presque partout, eh bien on peut très vite perdre ce réflexe de lecture du terrain et le choix du pas le plus économique, le moins traumatisant et surtout (car il faut aussi y penser) le moins abîmant pour nos chaussures.

Et en avant toute la descente! Je dois dire que je ne me suis pas ménagé et que je ne les ai pas ménagés. Mais dès les premiers mètres à courir en descente, je me sens à l'aise, presque facile! Alors pourquoi freiner? J'ai accéléré en mode fartlek jusqu'au kiosque et là je n'ai qu'un mot qui me vient à l'esprit: MORTEL !!! Je ne vais pas me répéter sur ce que j'ai dis juste plus haut sur la lecture du terrain mais la Hoka pardonne presque toutes les erreurs de trajectoire! Attention effectivement au devers qui m'a surpris qu'une fois! Un coup à se fouler la cheville à coup sûr! Mais alors pour le reste! Je n'avais pas de chrono sur moi mais je mettrais mes deux mains à couper que j'ai jamais descendu aussi vite cette portion. Il faudra qu'un jour je chronomètre pour voir si cette impression de "time to fly" était réelle ou illusoire mais je pense déjà avoir ma réponse! Et pour ce qui est de maintien des chevilles, je commence aussi à comprendre que trop de gens pensent que c'est à la chaussure d'assurer cette fonction. J'ai envie de leur dire (et à moi-même en premier), renforçons avant tout nos pieds et rendons leur forts car c'est eux qui assurent notre stabilité générale au final! Parce que si c'est pas le cas, ben autant courir avec un plâtre au pied! Ce sera bien maintenu là non? Mdr! Pour ma part, cette absence de maintien en terme de rigidité de la chaussure donne une certaine liberté de mouvement au pied (à condition encore une fois qu'il soit suffisamment renforcé), principe si cher à ma vision du minimalisme!

Et c'est peut être bien là tout le paradoxe me dira-t-on! J'entends et lis que la Hoka est l'antithèse du minimalisme. On parle même du maximalisme! Les VVF ou autres chaussures du type ont une interface quasi neutre avec le sol: un des premiers critères du barefoot mais pas le seul! En dehors de ce critère avec sa semelle oversize, la Hoka répond pour moi à quasiment tous les autres critères d'une chaussure minimaliste: un drop réduit (4 mm qui est le maximum par les pro minima et qui ne fait pas de mal sur de longues distances. Je pense même rajouter une talonnette sur les conseils de chienfou dans ma phase de transition), une boîte à orteils suffisamment large pour permettre une liberté de mouvement des doigts de pied, une absence de tout contrôle de pronation ou autre guidance line... Bref, je ne veux surtout pas m'emballer trop vite après une sortie mais mes premières impressions sont bonnes. Je sais déjà dans quel cadre je vais les utiliser dans mes entraînements! Je pense que sur du trail long, on peut y trouver un intérêt pour économiser un peu nos cartilages et articulations. A voir dans le temps...

La suite bientôt...

En tout cas, Greg974, fais moi confiance! par rapport à ta réflexion, tu peux les acheter les yeux "presque" fermés!
lol! lol! lol!

Mes conclusions sur la chaussure sont quasi similaires. Meme pas eu de pb dans les devers. Ai beaucoup apprécié le laçage.
Par contre, jamais connu de pb de mollets avec les HOKA contrairement avec mes chaussures minimalistes. Mais j'ai rarement réalisé une sortie rapide avec les Hokas.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.team-raid-merrell.com/
Zyaad
Membre Hyper Actif(ve)
Membre Hyper Actif(ve)
avatar

Masculin Nombre de messages : 2521
Age : 33
Localisation : Saint Denis

Infos/Résultats
VMA: Vite Monté en Ascenceur
Niveau: Blanc - Débutant(e)
Proch. course: Raid tuit tuit incha allah

MessageSujet: Re: Barefoot running ou courir pieds nus (ou presque).    Lun 3 Juin - 20:17

@bprun a écrit:
salut
cette semaine petite sortie test des VFF à Dassy
sol poussiéreux et rocheux avec parties saillantes pour ceux qui ne connaissent pas
j'entame la descente sans échauffement prudemment mais très vite je me fait prendre au jeu car à l'aise tellement l'accroche est bonne.
j'alterne alors des moments de freinage sans que les VFF soient prises en défaut.
coté "confort", sur une pierre un peu saillante je sens un choc au talon mais tolérable puis arrivé en bas un gros orteil est "chaud" (conséquences certainement des tests de freinage)
la remontée se fait après 10 minutes de pause et en soulageant au minimum mon orteil pour éviter l'ampoule donc avec une contraction au mollet arrivé en haut ( douleurs disparues le lendemain après une bonne séance d'étirements et massage de l'orteil )
Bilan perso de cette journée : bonne impression sur les sentiers coté accroche aussi bien en descente qu'en montée mais encore à voir dans le temps avant d'en faire un vrai bilan
vigilance coté talons sur les pierres saillantes mais aucune marque sur la semelle et bonne tenue enveloppante du pied
à +

affraid affraid affraid
T'envoie déjà du lourd! Jamais j'oserai à l'heure actuelle moi! Je trame toujours sur mon plan d'entraînement !!!
Revenir en haut Aller en bas
bprun
Membre Régulier(e)
Membre Régulier(e)
avatar

Masculin Nombre de messages : 179
Age : 56
Localisation : st pierre (à sa droite)

Infos/Résultats
VMA: Non renseignée
Niveau:
Proch. course: MTT ?

MessageSujet: Re: Barefoot running ou courir pieds nus (ou presque).    Lun 3 Juin - 19:55

salut
cette semaine petite sortie test des VFF à Dassy
sol poussiéreux et rocheux avec parties saillantes pour ceux qui ne connaissent pas
j'entame la descente sans échauffement prudemment mais très vite je me fait prendre au jeu car à l'aise tellement l'accroche est bonne.
j'alterne alors des moments de freinage sans que les VFF soient prises en défaut.
coté "confort", sur une pierre un peu saillante je sens un choc au talon mais tolérable puis arrivé en bas un gros orteil est "chaud" (conséquences certainement des tests de freinage)
la remontée se fait après 10 minutes de pause et en soulageant au minimum mon orteil pour éviter l'ampoule donc avec une contraction au mollet arrivé en haut ( douleurs disparues le lendemain après une bonne séance d'étirements et massage de l'orteil )
Bilan perso de cette journée : bonne impression sur les sentiers coté accroche aussi bien en descente qu'en montée mais encore à voir dans le temps avant d'en faire un vrai bilan
vigilance coté talons sur les pierres saillantes mais aucune marque sur la semelle et bonne tenue enveloppante du pied
à +
Revenir en haut Aller en bas
Zyaad
Membre Hyper Actif(ve)
Membre Hyper Actif(ve)
avatar

Masculin Nombre de messages : 2521
Age : 33
Localisation : Saint Denis

Infos/Résultats
VMA: Vite Monté en Ascenceur
Niveau: Blanc - Débutant(e)
Proch. course: Raid tuit tuit incha allah

MessageSujet: Re: Barefoot running ou courir pieds nus (ou presque).    Dim 2 Juin - 16:30

Ca y est ! Après avoir craqué sur les VVF il y a un mois et si vous avez suivi mon raisonnement qui m'a amené à envisager les Hoka dans ma transition au minimalisme, j'ai craqué hier pour les Hoka stinson! Un achat mûrement réfléchi et assumé!

Ce matin, montée du sentier mercure jusqu'à la fin de la deuxième croisée béton. Pas besoin de plus selon moi pour se faire une première idée de la bébette !!!
Mon bilan de cette première sortie:

un chausson très accueillant, ni trop large, ni trop étroit, juste adapté à la morphologie de mon pied. Le système de laçage si critiqué ne m'a pas dérangé. Un ajustement à la carte sur le dessus du pied et c'est parti.
De chez moi au sentier en marchant, on a cette première drôle d'impression d'être haut perché au dessus du sol. Assez déroutant au demeurant! On sent bien le système de rockering qui permet un basculement de la chaussure vers l'avant de façon naturelle, sans forcer. Au petit trot, on sent bien que la gomme épaisse joue parfaitement son rôle d'amorti. Moi qui suis un poids lourd, pas eu cette impression de ramollissement effet chewing gum. L'amorti est d'une douceur ferme!

On attaque la montée! On sent de suite qu'il faut lever le pied un peu plus que la normal, légèrement mais aussi pour le sentir! Pour une première fois, j'ai modérément apprécié en côte! L'amorti généreux donne du coup un peu moins de dynamisme et de relance à la propulsion en montée! On ne peut pas tout avoir! Aussi, on sen bien le drop réduit de 4 mm par l'étirement quasi complet du tendon au nievau du talon d'achille! Question d'habitude je pense à prendre! Néanmoins, je note que l'on peut prendre appui sur des arrêtes de rochers que l'on prendrait certainement pas avec une chaussure classique. Un bon point comme pas. Je pense savoir d'où vient l'usure prématurée des hoka de certains coureurs! Comme on se sent en sécurité presque partout, eh bien on peut très vite perdre ce réflexe de lecture du terrain et le choix du pas le plus économique, le moins traumatisant et surtout (car il faut aussi y penser) le moins abîmant pour nos chaussures.

Et en avant toute la descente! Je dois dire que je ne me suis pas ménagé et que je ne les ai pas ménagés. Mais dès les premiers mètres à courir en descente, je me sens à l'aise, presque facile! Alors pourquoi freiner? J'ai accéléré en mode fartlek jusqu'au kiosque et là je n'ai qu'un mot qui me vient à l'esprit: MORTEL !!! Je ne vais pas me répéter sur ce que j'ai dis juste plus haut sur la lecture du terrain mais la Hoka pardonne presque toutes les erreurs de trajectoire! Attention effectivement au devers qui m'a surpris qu'une fois! Un coup à se fouler la cheville à coup sûr! Mais alors pour le reste! Je n'avais pas de chrono sur moi mais je mettrais mes deux mains à couper que j'ai jamais descendu aussi vite cette portion. Il faudra qu'un jour je chronomètre pour voir si cette impression de "time to fly" était réelle ou illusoire mais je pense déjà avoir ma réponse! Et pour ce qui est de maintien des chevilles, je commence aussi à comprendre que trop de gens pensent que c'est à la chaussure d'assurer cette fonction. J'ai envie de leur dire (et à moi-même en premier), renforçons avant tout nos pieds et rendons leur forts car c'est eux qui assurent notre stabilité générale au final! Parce que si c'est pas le cas, ben autant courir avec un plâtre au pied! Ce sera bien maintenu là non? Mdr! Pour ma part, cette absence de maintien en terme de rigidité de la chaussure donne une certaine liberté de mouvement au pied (à condition encore une fois qu'il soit suffisamment renforcé), principe si cher à ma vision du minimalisme!

Et c'est peut être bien là tout le paradoxe me dira-t-on! J'entends et lis que la Hoka est l'antithèse du minimalisme. On parle même du maximalisme! Les VVF ou autres chaussures du type ont une interface quasi neutre avec le sol: un des premiers critères du barefoot mais pas le seul! En dehors de ce critère avec sa semelle oversize, la Hoka répond pour moi à quasiment tous les autres critères d'une chaussure minimaliste: un drop réduit (4 mm qui est le maximum par les pro minima et qui ne fait pas de mal sur de longues distances. Je pense même rajouter une talonnette sur les conseils de chienfou dans ma phase de transition), une boîte à orteils suffisamment large pour permettre une liberté de mouvement des doigts de pied, une absence de tout contrôle de pronation ou autre guidance line... Bref, je ne veux surtout pas m'emballer trop vite après une sortie mais mes premières impressions sont bonnes. Je sais déjà dans quel cadre je vais les utiliser dans mes entraînements! Je pense que sur du trail long, on peut y trouver un intérêt pour économiser un peu nos cartilages et articulations. A voir dans le temps...

La suite bientôt...

En tout cas, Greg974, fais moi confiance! par rapport à ta réflexion, tu peux les acheter les yeux "presque" fermés!
lol! lol! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Zyaad
Membre Hyper Actif(ve)
Membre Hyper Actif(ve)
avatar

Masculin Nombre de messages : 2521
Age : 33
Localisation : Saint Denis

Infos/Résultats
VMA: Vite Monté en Ascenceur
Niveau: Blanc - Débutant(e)
Proch. course: Raid tuit tuit incha allah

MessageSujet: Re: Barefoot running ou courir pieds nus (ou presque).    Sam 1 Juin - 2:19

Je précises que ce post qui traite du minimalisme n'a aucune vocation à être lui même minimaliste! alors n'hésitez surtout pas à l'alimenter de façon maximaliste!
lol! lol! lol!
Revenir en haut Aller en bas
chienfou
Membre Actif(ve)
Membre Actif(ve)
avatar

Masculin Nombre de messages : 1226
Age : 52
Localisation : Sud

Infos/Résultats
VMA:
Niveau:
Proch. course: GRR 2019

MessageSujet: Re: Barefoot running ou courir pieds nus (ou presque).    Mer 29 Mai - 12:00

Certains le savent sur le forum, les HOKA Stinson sont mes chaussures du Grand Raid.

Je ne savias pas qu'elles avaient un si petit drop. Bref 4mm cela correspond à mes TUFF et Mix Master. Mais encore une fois pour les sentiers et les contraintes sur la chaussure, je préfère les TUFF.

Sinon, si j'en reviens à la HOKA, je l'utilise uniquement en compétition, notamment sur du très cassant ou très long, notamment parce que sa duréee de vie est pour moi limitée (500 km) avant un afaissement de l'EVA et donc l'apparition potentielle de tendinites. Ce coup ci j'y ai échappé. Pour info, j'en suis toujours à ma première paire achetée il y a un an.
Sinon, une autre caractéristique de la HOKA Stinson est ce chaussant assez fin, mais sans couture, donc in fine, pour moi, confortable sur les longues distances.
Pour moi le défaut de la HS est la semelle, composée de dizaines de pieces individuelles. Bref, si on me met la semelle vibram de la VIBRAM FF ou Trail Glove, je pense que cela sera une amélioration significative.
C'est vrai qu'il y a de la place pour les DOIgt de pied mais compte tenu de la semelle, l'effet est moins sensible que sur une chaussure barefoot ou on est plus proche de la sensation de pied nu avec les orteils qui s'écartent légèrement à la propulsion.

Les Minimalistes pour la Courte Distance et les Hoka pour la LD? pourquoi pas?, cela peut paraitre paradoxal...

De toute manière, la course minimaliste est sensée Stimuler votre ressenti du terrain pour plus d'agilité et d'équilibre, Réaligner le corps dans sa position naturelle et Renforcer les muscles des pieds, des mollets et des jambes. J'ajouterai que au delà de renforcer, il y a la notion d'étirer (d'ou ma notion d'y aller progressivement). De fait quand on recours avec une chaussure standard, on devrait diminuer le risque de tendinite.

A +
Revenir en haut Aller en bas
http://www.team-raid-merrell.com/
Zyaad
Membre Hyper Actif(ve)
Membre Hyper Actif(ve)
avatar

Masculin Nombre de messages : 2521
Age : 33
Localisation : Saint Denis

Infos/Résultats
VMA: Vite Monté en Ascenceur
Niveau: Blanc - Débutant(e)
Proch. course: Raid tuit tuit incha allah

MessageSujet: Re: Barefoot running ou courir pieds nus (ou presque).    Mer 29 Mai - 10:59

@chienfou a écrit:

Zyaad,

visiblement tu t'es bien renseigné et ce texte résume bien l'approche minimaliste.
Je pense que tu l'abordes par le bon bout car tu as visiblement décidé de bien tester l'approche minimaliste.
Sache que cela un plaisir de lire ta progression et je te recommande d'y aller progressivement. Si tu sens tes mollets siffler, n'hésites pas à temporiser, voire arreter une séance.
Moi j'ai eu un gros pb au mollet après 2 mois d'utilisation. Certes, il n'y avait pas que les chaussures, loin de là, mais visiblement une utilisation trop intensive au départ a fragilisé la chaine musculaire jusqu'à la déchirure.
Mon pb est que je dois continuer à courir vite, donc ne pas avoir la bonne foulée correspondant à la chaussure(les 180 foulées par minute)
Donc, je reprends à 0: course façon minimaliste avec des Trails Glove , environ 20 minutes sur plat au départ. Puis entrainement sur chaussure traditionnelle le reste du temps. Puis je vais augmenter le temps de la partie minimaliste.
Sache qu'il existe des chaussures de ville, de rando, et de trail barefoot pour plastifier ta chaine musculaire, en plus du confort. Car sache que les chaussures minimaliste sont désignées pour être chaussées pied nus. Donc un chaussant sans arrete, ni coutures associée à l'imprégnation d'un produit prévenant les mauvaises odeurs.
Au niveau trail, mes chaussures ont une semelle de 8mm donc participant à l'amorti, notamment en descente (donc petite correction de ton post).
Comme tu vois ta démarche est plus pure que la mienne et je suis à l'écoute de ton apprentissage.

Un avis perso sur les Hoka et l'analyse que j'en fais??? Wink
Revenir en haut Aller en bas
bprun
Membre Régulier(e)
Membre Régulier(e)
avatar

Masculin Nombre de messages : 179
Age : 56
Localisation : st pierre (à sa droite)

Infos/Résultats
VMA: Non renseignée
Niveau:
Proch. course: MTT ?

MessageSujet: Re: Barefoot running ou courir pieds nus (ou presque).    Mer 29 Mai - 9:49

Brède a écrit:
Rigolons avec sérieux : j’ai mal sur les côtés internes des genoux. Donc RDV kiné ; ouais il y a eu une amélioration. Bon passons à autre chose RDV ostéo ; bien soulagé ; toutefois ce n’est toujours pas 100% ok. Trop pressé fils laisse le temps au corps (plus précisément genoux).1 , 2, 3, ….jours ; 1, 2 semaines et retour à la case départ. RDV chez le podo, « monsieur vous faite de la pronation aigue (heiiin kosasa ?) le syndrome des genoux brisés. AU SECOURS MAMAN PAPA !!! je vais bientôt être en fauteuil. Mais non, mais non , monsieur vous avez juste besoin de semelles correctrices. Ah ! Dieu est grand ! (pardon pour l’insulte)
Quelque temps plus tard, voici l’objet de ma nouvelle vie pédestre. Oups ! il faut changer de chaussures maintenant mes pieds sont comprimés au bout de 2 heures. Nouvelle chaussure ; youpi je marche sur un nuage. Nuage qui ne se porte pas en savate. Discussion avec un vieil oncle devant un petit café « lagrègue » ; je lui raconte mes malheurs qui le font sourire. C’est un homme avec une très bonne éducation il se rigole pas. Il regarde mes savates et me dit : « comment tu fais pour marcher avec ça ? » je n’ai pas le temps de lui répondre car je ne sais que répondre ; il enchaîne : « que dans l’épaisseur je peux avoir 3 paires de savates ; et je ne te parle pas du prix. Du coup mon regard se porte sur les siennes de savates. Dis donc tonton tu mets toujours les petites savates (vert ; bleu) qu’on achetait autrefois chez le chinois où le zarabe (pas de discrimination) . Encore un grand sourire avant de rajouter ; j’ai plus de 70 ans ni moi ; ni ta tante et tous ceux que je connais de ma génération n’ ont eu de problèmes de genou où de pied. Il renchérit :plus jeune on marchait souvent nus pieds. On mettait les savates quand on allait en ville et à l’école pour pas que les gens se moquent de nous. Je ne te raconte pas si un chien nous courait après ; alors là c’était savate dans les mains et en avant toute. Bon je vous passe la suite de cette entrevue familiale car ce n’est pas le lieu (bien sûr il y a eu traduction de texte créole / français).
Résultat en route pour la boutique Monsieur Manuel pour avoir les mêmes savates que tonton ; 2 paires d’un coup SVP. Je vous fais grâce de la conversation avec monsieur Manuel que je n’avais plus revu depuis X, X, X , …années ; car je fréquente les grandes surfaces. Bon là je vais vraiment trop loin.
Je rentre, je vire les semelles ; je range toutes les paires de chaussures et j’enfile fièrement mes savates avec DROP 0 épaisseur 0,5 cm pour aller au boulot, acheter mon pain, faire les courses, …
Bientôt 3 semaines et voilà le bilan : je n’ai plus mal aux genoux et j’ai recommencer à courir ; naturellement ma marche se porte davantage sur la partie avant du pied. Lorsque je suis pressé l’amplitude de mes pas diminue mais le nombre augmente fortement et essentiellement sur la partie avant du pied. De toute façon dès que je fatigue le talon touche le sol et ce n’est pas agréable du tout et automatiquement je ralentis .
CQFD (perso bien sûr) : les vieux d’ici (où d’ailleurs) étaient barefoot et minimalistes avant l’heure. Je ne pense pas pour l’instant me tourner vers l’un où l’autre. Mais porter une grande attention au choix de mes chaussures. Pour ma part, ce sera MERCI tonton.
P.S : je n’ai rien contre les kiné et ostéo ; ils se sont bien occupés de moi et j’ai ressentit une amélioration en sortant de chez eux


Opé !
voilà un boug la tou compris ! le cosement du gramoun porte à réflexion et les savates deux doigts sont un bon apprentissage à la marche 0 drop
je vois que nombre d'entre nous s’interroge sur la façon de marcher/courir qui lui convient ( ce n'est pas une science et chacun trouvera son équilibre )
et c'est sympa et constructif de partager ses expériences
bonne continuation, moi cet aprèm c'est footing sur le sable...... pieds nus off course !
Revenir en haut Aller en bas
Greg974
Membre Régulier(e)
Membre Régulier(e)
avatar

Masculin Nombre de messages : 292
Age : 40
Localisation : St ANDRE

Infos/Résultats
VMA: 16
Niveau: Jaune - Débrouillard(e)
Proch. course: trail du colorado

MessageSujet: Re: Barefoot running ou courir pieds nus (ou presque).    Mer 29 Mai - 6:47

@Zyaad a écrit:
Je poursuis donc ma quête de connaissance sur le barefoot running! Si j'ai bien appris mes leçons, il y des critères qui rentrent en ligne de compte dans le choix d'une chaussure à tendance barefoot (dit minimaliste). En ce sens que la spécificité du trail avec les terrains accidentés obligent à un minimum de protection et d'amorti (en tout cas dans un premier temps).

Ainsi, on distingue ces critères:

- le drop, qui est le différentiel entre le talon et l'avant du pied! Les chaussures classiques sont en général en moyenne dans les 11 à 12 mm. Le barefoot c un drop 0! affraid La principe de précaution pour un débutant est de réduire progressivement le drop. Des avis de coureurs expérimentés au barefoot running montrent un seuil "acceptable" du drop jusqu'à 8 mm pour garder son principe de minimalisme. Le problème du drop est qu'il est difficile à vérifier en dehors de ce que nous dit le fabricant mais bon... L'idéal en trail selon moi se situe sur un drop (après des mois d'entrainement bien entendu) de 4 mm.

- la toebox, où la "boîte à orteils"! En clair, l'avant de la chaussure. Contrairement aux chaussures classiques avec une toebox qui rassemble les orteils, les chaussures à versant minimaliste offre au contraire un avant plus large.

- l'amorti? Si on part du principe d'une foulée avec davantage une attaque au sol par le médio pied, on peut donc supposer que l'amorti à l'arrière de la chaussure est "presque" inutile. C'est donc à l'avant que cela se joue selon moi. Un minimum d'amorti sur l'avant pied en trail ne peut faire que du bien!

- l'absence de tout ce qui dit contrôle de pronation ou guidance de la foulée... C'est notre pied qui est le plus à même et le seul à remplir cette fonction. Enfin ça c'est la théorie et c'est surtout valable après des bons mois d'entrainement barefoot. Néanmoins, l'idée est de favoriser le déroulé naturel du pied. Il n'est pas si mal foutu que cela selon moi!!! Néanmoins, un soutien de la cheville ne me semblerait pas de trop sur un modèle trail. Juste au cas où... et puis la fatigue se faisant... on ne sait jamais!!!

- la hauteur de semelle, de 1 mm parfois pour les modèles les plus extrêmes barefoot! affraid Pareil, un peu de hauteur ne fera pas de mal selon moi en trail,surtout quand on débute...

Il manque certainement plein de critères et pardonnez moi donc mon manque de savoir en la matière! Retenez néanmoins que ce qui différencie fondamentalement une chaussure minimaliste d'une chaussure classique: le DROP! Pour faire plus simple et avec une touche d'humour, courir en chaussure classique, c'est comme courir avec des chaussures à talon de 12 mm en moyenne. S'orienter vers le barefoot running, c'est se rapprocher le plus possible du courir pieds nus avec les pieds à plat (ou presque, c'est selon le niveau de pratique). Les spécificités du trail avec le côté accidenté des terrains et la variation des dénivelés (et comme le disait justement chienfou surtout en descente) nécessite une transition TOUTE EN DOUCEUR POUR UNE PRATIQUE SANS RISQUE DE BLESSURES à court, moyen et long terme!

Je m'autoproclame "cobaye" du minimaliste! Mais je rajoute une clause de PROGRESSIVITE et de PRUDENCE à mon contrat! lol!
Une seule conviction à ce jour: c'est fini les modèles avec gros amorti et surtout les arguments marketing de contrôle de pronation du pronateur ou supinateur! Je me tournerai à présent (le temps de ma transition, si elle est réussie celle là) vers des modèles dits UNIVERSELS!!! A vous de faire pareil ou pas!
Finalement, je ne regrette pas l'achat de mes asics fuji trabuco NEUTRAL! Je compte bien les utiliser encore un bon moment...
Mes VVF, je les mets le plus souvent possible au quotidien depuis que je les ai et je pense que c'est ce que l'on doit faire dans un premier temps! Après faut assumer d'avoir des "pattes de gorille" à la place des pieds! Mes collègues ont halluciné mais peu m'importe! lol!
Avant de courir, je veux marcher avec mes VVF! Le plus souvent possible, le plus longtemps possible! J'attends de peaufiner un peu mon "plan d'initiation spécial barefoot" avant de vous le communiquer mais de ce que j'ai compris, il recommande de commencer par 500 mètres et d'augmenter de 10 % par semaine. E gros dans un an je peux prétendre courir un 10 km en VVF!!! affraid L'avenir nous le dira!!! Faudra juste être patient et prudent!
Et pour ce qui est de trouver des chaussures de transition, je suis toujours en phase de recherche! Et si finalement je me tournais vers un modèle de la marque HOKA??? affraid affraid affraid
Vous voulez que je vous fasse rire??? Les HOKA, qui sont présentées "en apparence" comme l'antithèse du minimalisme avec sa hauteur surdimensionné de semelle, présente néanmoins un drop de 4 mm (l'idéal selon moi en trail version minimaliste) donc des pieds quasi à plat, une toebox suffisament large pour permettre à chaque orteil de travailler au dynamisme de la foulée! Je note aussi qu'elle n'a aucun contrôle de pronation comme dans les autres marques ni aucun système d'accompagnement de la foulée... Des HOKA ou des VVF alors? Et si je testais les deux !!!

La suite bientôt!!!
Chienfou (et toute autre personne qui s'y connait réellement en la matière), je te désigne comme régulateur de ce que j'avance au fur et à mesure de mes recherches sur le sujet. N'hésite surtout pas à me reprendre si des fois je disais des conneries, ce qui est fort probable selon moi !!!
Au plaisir d'un sentier, en VVF ou en Hoka! that is the question! un côté de chaque ca le fait non???

Ok je sors!!! Mais je reviens vite... en espérant que ce post soit constructif et servent à nos expériences respectives quelque soit nos pompes!!! La différence rassemble mais ne divise pas...


déjà et merci d'avoir partager tes expériences sur le minimalisme... Perso, je n'ai pas eu le courage de taper un si grand texte !!!
Ca fait maintenant 8 mois que je pratique assez régulierement la minimus MT10 et j'en suis ravi. Mais là où effectivement j'hallucine completement, c'est que j'arrive à la meme conclusion que toi car mon prochain achat sera HOKA !!! et pour les memes raisons, j'aime quand l'avant de mon pied à de la place et que le drop est réduit (j'ai meme changé mes chaussures de ville par des basket de ville: drop 0, universelle, toe box au top)

A+,

Greg
Revenir en haut Aller en bas
chienfou
Membre Actif(ve)
Membre Actif(ve)
avatar

Masculin Nombre de messages : 1226
Age : 52
Localisation : Sud

Infos/Résultats
VMA:
Niveau:
Proch. course: GRR 2019

MessageSujet: Re: Barefoot running ou courir pieds nus (ou presque).    Mer 29 Mai - 1:00

@Zyaad a écrit:
Je poursuis donc ma quête de connaissance sur le barefoot running! Si j'ai bien appris mes leçons, il y des critères qui rentrent en ligne de compte dans le choix d'une chaussure à tendance barefoot (dit minimaliste). En ce sens que la spécificité du trail avec les terrains accidentés obligent à un minimum de protection et d'amorti (en tout cas dans un premier temps).

Ainsi, on distingue ces critères:

- le drop, qui est le différentiel entre le talon et l'avant du pied! Les chaussures classiques sont en général en moyenne dans les 11 à 12 mm. Le barefoot c un drop 0! affraid La principe de précaution pour un débutant est de réduire progressivement le drop. Des avis de coureurs expérimentés au barefoot running montrent un seuil "acceptable" du drop jusqu'à 8 mm pour garder son principe de minimalisme. Le problème du drop est qu'il est difficile à vérifier en dehors de ce que nous dit le fabricant mais bon... L'idéal en trail selon moi se situe sur un drop (après des mois d'entrainement bien entendu) de 4 mm.

- la toebox, où la "boîte à orteils"! En clair, l'avant de la chaussure. Contrairement aux chaussures classiques avec une toebox qui rassemble les orteils, les chaussures à versant minimaliste offre au contraire un avant plus large.

- l'amorti? Si on part du principe d'une foulée avec davantage une attaque au sol par le médio pied, on peut donc supposer que l'amorti à l'arrière de la chaussure est "presque" inutile. C'est donc à l'avant que cela se joue selon moi. Un minimum d'amorti sur l'avant pied en trail ne peut faire que du bien!

- l'absence de tout ce qui dit contrôle de pronation ou guidance de la foulée... C'est notre pied qui est le plus à même et le seul à remplir cette fonction. Enfin ça c'est la théorie et c'est surtout valable après des bons mois d'entrainement barefoot. Néanmoins, l'idée est de favoriser le déroulé naturel du pied. Il n'est pas si mal foutu que cela selon moi!!! Néanmoins, un soutien de la cheville ne me semblerait pas de trop sur un modèle trail. Juste au cas où... et puis la fatigue se faisant... on ne sait jamais!!!

- la hauteur de semelle, de 1 mm parfois pour les modèles les plus extrêmes barefoot! affraid Pareil, un peu de hauteur ne fera pas de mal selon moi en trail,surtout quand on débute...

Il manque certainement plein de critères et pardonnez moi donc mon manque de savoir en la matière! Retenez néanmoins que ce qui différencie fondamentalement une chaussure minimaliste d'une chaussure classique: le DROP! Pour faire plus simple et avec une touche d'humour, courir en chaussure classique, c'est comme courir avec des chaussures à talon de 12 mm en moyenne. S'orienter vers le barefoot running, c'est se rapprocher le plus possible du courir pieds nus avec les pieds à plat (ou presque, c'est selon le niveau de pratique). Les spécificités du trail avec le côté accidenté des terrains et la variation des dénivelés (et comme le disait justement chienfou surtout en descente) nécessite une transition TOUTE EN DOUCEUR POUR UNE PRATIQUE SANS RISQUE DE BLESSURES à court, moyen et long terme!

Je m'autoproclame "cobaye" du minimaliste! Mais je rajoute une clause de PROGRESSIVITE et de PRUDENCE à mon contrat! lol!
Une seule conviction à ce jour: c'est fini les modèles avec gros amorti et surtout les arguments marketing de contrôle de pronation du pronateur ou supinateur! Je me tournerai à présent (le temps de ma transition, si elle est réussie celle là) vers des modèles dits UNIVERSELS!!! A vous de faire pareil ou pas!
Finalement, je ne regrette pas l'achat de mes asics fuji trabuco NEUTRAL! Je compte bien les utiliser encore un bon moment...
Mes VVF, je les mets le plus souvent possible au quotidien depuis que je les ai et je pense que c'est ce que l'on doit faire dans un premier temps! Après faut assumer d'avoir des "pattes de gorille" à la place des pieds! Mes collègues ont halluciné mais peu m'importe! lol!
Avant de courir, je veux marcher avec mes VVF! Le plus souvent possible, le plus longtemps possible! J'attends de peaufiner un peu mon "plan d'initiation spécial barefoot" avant de vous le communiquer mais de ce que j'ai compris, il recommande de commencer par 500 mètres et d'augmenter de 10 % par semaine. E gros dans un an je peux prétendre courir un 10 km en VVF!!! affraid L'avenir nous le dira!!! Faudra juste être patient et prudent!
Et pour ce qui est de trouver des chaussures de transition, je suis toujours en phase de recherche! Et si finalement je me tournais vers un modèle de la marque HOKA??? affraid affraid affraid
Vous voulez que je vous fasse rire??? Les HOKA, qui sont présentées "en apparence" comme l'antithèse du minimalisme avec sa hauteur surdimensionné de semelle, présente néanmoins un drop de 4 mm (l'idéal selon moi en trail version minimaliste) donc des pieds quasi à plat, une toebox suffisament large pour permettre à chaque orteil de travailler au dynamisme de la foulée! Je note aussi qu'elle n'a aucun contrôle de pronation comme dans les autres marques ni aucun système d'accompagnement de la foulée... Des HOKA ou des VVF alors? Et si je testais les deux !!!

La suite bientôt!!!
Chienfou (et toute autre personne qui s'y connait réellement en la matière), je te désigne comme régulateur de ce que j'avance au fur et à mesure de mes recherches sur le sujet. N'hésite surtout pas à me reprendre si des fois je disais des conneries, ce qui est fort probable selon moi !!!
Au plaisir d'un sentier, en VVF ou en Hoka! that is the question! un côté de chaque ca le fait non???

Ok je sors!!! Mais je reviens vite... en espérant que ce post soit constructif et servent à nos expériences respectives quelque soit nos pompes!!! La différence rassemble mais ne divise pas...
Zyaad,

visiblement tu t'es bien renseigné et ce texte résume bien l'approche minimaliste.
Je pense que tu l'abordes par le bon bout car tu as visiblement décidé de bien tester l'approche minimaliste.
Sache que cela un plaisir de lire ta progression et je te recommande d'y aller progressivement. Si tu sens tes mollets siffler, n'hésites pas à temporiser, voire arreter une séance.
Moi j'ai eu un gros pb au mollet après 2 mois d'utilisation. Certes, il n'y avait pas que les chaussures, loin de là, mais visiblement une utilisation trop intensive au départ a fragilisé la chaine musculaire jusqu'à la déchirure.
Mon pb est que je dois continuer à courir vite, donc ne pas avoir la bonne foulée correspondant à la chaussure(les 180 foulées par minute)
Donc, je reprends à 0: course façon minimaliste avec des Trails Glove , environ 20 minutes sur plat au départ. Puis entrainement sur chaussure traditionnelle le reste du temps. Puis je vais augmenter le temps de la partie minimaliste.
Sache qu'il existe des chaussures de ville, de rando, et de trail barefoot pour plastifier ta chaine musculaire, en plus du confort. Car sache que les chaussures minimaliste sont désignées pour être chaussées pied nus. Donc un chaussant sans arrete, ni coutures associée à l'imprégnation d'un produit prévenant les mauvaises odeurs.
Au niveau trail, mes chaussures ont une semelle de 8mm donc participant à l'amorti, notamment en descente (donc petite correction de ton post).
Comme tu vois ta démarche est plus pure que la mienne et je suis à l'écoute de ton apprentissage.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.team-raid-merrell.com/
Zyaad
Membre Hyper Actif(ve)
Membre Hyper Actif(ve)
avatar

Masculin Nombre de messages : 2521
Age : 33
Localisation : Saint Denis

Infos/Résultats
VMA: Vite Monté en Ascenceur
Niveau: Blanc - Débutant(e)
Proch. course: Raid tuit tuit incha allah

MessageSujet: Re: Barefoot running ou courir pieds nus (ou presque).    Mar 28 Mai - 23:48

Un autre lien:
http://www.daniel-barefoot-runner.com/article-barefoot-minimalisme-et-trail-c-est-le-sujet-aussi-vaste-que-captivant-sur-lequel-trail-sess-112031967.html

Et aussi en vidéo:
http://www.youtube.com/watch?v=zIL07uYAW-Q&feature=youtu.be
Revenir en haut Aller en bas
Zyaad
Membre Hyper Actif(ve)
Membre Hyper Actif(ve)
avatar

Masculin Nombre de messages : 2521
Age : 33
Localisation : Saint Denis

Infos/Résultats
VMA: Vite Monté en Ascenceur
Niveau: Blanc - Débutant(e)
Proch. course: Raid tuit tuit incha allah

MessageSujet: Re: Barefoot running ou courir pieds nus (ou presque).    Mar 28 Mai - 23:28

Brède a écrit:
Rigolons avec sérieux : j’ai mal sur les côtés internes des genoux. Donc RDV kiné ; ouais il y a eu une amélioration. Bon passons à autre chose RDV ostéo ; bien soulagé ; toutefois ce n’est toujours pas 100% ok. Trop pressé fils laisse le temps au corps (plus précisément genoux).1 , 2, 3, ….jours ; 1, 2 semaines et retour à la case départ. RDV chez le podo, « monsieur vous faite de la pronation aigue (heiiin kosasa ?) le syndrome des genoux brisés. AU SECOURS MAMAN PAPA !!! je vais bientôt être en fauteuil. Mais non, mais non , monsieur vous avez juste besoin de semelles correctrices. Ah ! Dieu est grand ! (pardon pour l’insulte)
Quelque temps plus tard, voici l’objet de ma nouvelle vie pédestre. Oups ! il faut changer de chaussures maintenant mes pieds sont comprimés au bout de 2 heures. Nouvelle chaussure ; youpi je marche sur un nuage. Nuage qui ne se porte pas en savate. Discussion avec un vieil oncle devant un petit café « lagrègue » ; je lui raconte mes malheurs qui le font sourire. C’est un homme avec une très bonne éducation il se rigole pas. Il regarde mes savates et me dit : « comment tu fais pour marcher avec ça ? » je n’ai pas le temps de lui répondre car je ne sais que répondre ; il enchaîne : « que dans l’épaisseur je peux avoir 3 paires de savates ; et je ne te parle pas du prix. Du coup mon regard se porte sur les siennes de savates. Dis donc tonton tu mets toujours les petites savates (vert ; bleu) qu’on achetait autrefois chez le chinois où le zarabe (pas de discrimination) . Encore un grand sourire avant de rajouter ; j’ai plus de 70 ans ni moi ; ni ta tante et tous ceux que je connais de ma génération n’ ont eu de problèmes de genou où de pied. Il renchérit :plus jeune on marchait souvent nus pieds. On mettait les savates quand on allait en ville et à l’école pour pas que les gens se moquent de nous. Je ne te raconte pas si un chien nous courait après ; alors là c’était savate dans les mains et en avant toute. Bon je vous passe la suite de cette entrevue familiale car ce n’est pas le lieu (bien sûr il y a eu traduction de texte créole / français).
Résultat en route pour la boutique Monsieur Manuel pour avoir les mêmes savates que tonton ; 2 paires d’un coup SVP. Je vous fais grâce de la conversation avec monsieur Manuel que je n’avais plus revu depuis X, X, X , …années ; car je fréquente les grandes surfaces. Bon là je vais vraiment trop loin.
Je rentre, je vire les semelles ; je range toutes les paires de chaussures et j’enfile fièrement mes savates avec DROP 0 épaisseur 0,5 cm pour aller au boulot, acheter mon pain, faire les courses, …
Bientôt 3 semaines et voilà le bilan : je n’ai plus mal aux genoux et j’ai recommencer à courir ; naturellement ma marche se porte davantage sur la partie avant du pied. Lorsque je suis pressé l’amplitude de mes pas diminue mais le nombre augmente fortement et essentiellement sur la partie avant du pied. De toute façon dès que je fatigue le talon touche le sol et ce n’est pas agréable du tout et automatiquement je ralentis .
CQFD (perso bien sûr) : les vieux d’ici (où d’ailleurs) étaient barefoot et minimalistes avant l’heure. Je ne pense pas pour l’instant me tourner vers l’un où l’autre. Mais porter une grande attention au choix de mes chaussures. Pour ma part, ce sera MERCI tonton.
P.S : je n’ai rien contre les kiné et ostéo ; ils se sont bien occupés de moi et j’ai ressentit une amélioration en sortant de chez eux


Veux tu être mon ami???
lol! lol! lol!
En tout cas on a déjà bien des points en commun sur notre réflexion et nos démarches d'estropieds du genou!!!
Revenir en haut Aller en bas
S2D
Membre Timide
Membre Timide
avatar

Masculin Nombre de messages : 20
Age : 43
Localisation : R

Infos/Résultats
VMA: 6,55957
Niveau: Jaune - Débrouillard(e)
Proch. course: enmarchant

MessageSujet: Re: Barefoot running ou courir pieds nus (ou presque).    Mar 28 Mai - 23:23

Rigolons avec sérieux : j’ai mal sur les côtés internes des genoux. Donc RDV kiné ; ouais il y a eu une amélioration. Bon passons à autre chose RDV ostéo ; bien soulagé ; toutefois ce n’est toujours pas 100% ok. Trop pressé fils laisse le temps au corps (plus précisément genoux).1 , 2, 3, ….jours ; 1, 2 semaines et retour à la case départ. RDV chez le podo, « monsieur vous faite de la pronation aigue (heiiin kosasa ?) le syndrome des genoux brisés. AU SECOURS MAMAN PAPA !!! je vais bientôt être en fauteuil. Mais non, mais non , monsieur vous avez juste besoin de semelles correctrices. Ah ! Dieu est grand ! (pardon pour l’insulte)
Quelque temps plus tard, voici l’objet de ma nouvelle vie pédestre. Oups ! il faut changer de chaussures maintenant mes pieds sont comprimés au bout de 2 heures. Nouvelle chaussure ; youpi je marche sur un nuage. Nuage qui ne se porte pas en savate. Discussion avec un vieil oncle devant un petit café « lagrègue » ; je lui raconte mes malheurs qui le font sourire. C’est un homme avec une très bonne éducation il se rigole pas. Il regarde mes savates et me dit : « comment tu fais pour marcher avec ça ? » je n’ai pas le temps de lui répondre car je ne sais que répondre ; il enchaîne : « que dans l’épaisseur je peux avoir 3 paires de savates ; et je ne te parle pas du prix. Du coup mon regard se porte sur les siennes de savates. Dis donc tonton tu mets toujours les petites savates (vert ; bleu) qu’on achetait autrefois chez le chinois où le zarabe (pas de discrimination) . Encore un grand sourire avant de rajouter ; j’ai plus de 70 ans ni moi ; ni ta tante et tous ceux que je connais de ma génération n’ ont eu de problèmes de genou où de pied. Il renchérit :plus jeune on marchait souvent nus pieds. On mettait les savates quand on allait en ville et à l’école pour pas que les gens se moquent de nous. Je ne te raconte pas si un chien nous courait après ; alors là c’était savate dans les mains et en avant toute. Bon je vous passe la suite de cette entrevue familiale car ce n’est pas le lieu (bien sûr il y a eu traduction de texte créole / français).
Résultat en route pour la boutique Monsieur Manuel pour avoir les mêmes savates que tonton ; 2 paires d’un coup SVP. Je vous fais grâce de la conversation avec monsieur Manuel que je n’avais plus revu depuis X, X, X , …années ; car je fréquente les grandes surfaces. Bon là je vais vraiment trop loin.
Je rentre, je vire les semelles ; je range toutes les paires de chaussures et j’enfile fièrement mes savates avec DROP 0 épaisseur 0,5 cm pour aller au boulot, acheter mon pain, faire les courses, …
Bientôt 3 semaines et voilà le bilan : je n’ai plus mal aux genoux et j’ai recommencer à courir ; naturellement ma marche se porte davantage sur la partie avant du pied. Lorsque je suis pressé l’amplitude de mes pas diminue mais le nombre augmente fortement et essentiellement sur la partie avant du pied. De toute façon dès que je fatigue le talon touche le sol et ce n’est pas agréable du tout et automatiquement je ralentis .
CQFD (perso bien sûr) : les vieux d’ici (où d’ailleurs) étaient barefoot et minimalistes avant l’heure. Je ne pense pas pour l’instant me tourner vers l’un où l’autre. Mais porter une grande attention au choix de mes chaussures. Pour ma part, ce sera MERCI tonton.
P.S : je n’ai rien contre les kiné et ostéo ; ils se sont bien occupés de moi et j’ai ressentit une amélioration en sortant de chez eux

Revenir en haut Aller en bas
Zyaad
Membre Hyper Actif(ve)
Membre Hyper Actif(ve)
avatar

Masculin Nombre de messages : 2521
Age : 33
Localisation : Saint Denis

Infos/Résultats
VMA: Vite Monté en Ascenceur
Niveau: Blanc - Débutant(e)
Proch. course: Raid tuit tuit incha allah

MessageSujet: Re: Barefoot running ou courir pieds nus (ou presque).    Mar 28 Mai - 22:57

@bprun a écrit:
j'aime bien ta façon de voir la chose, donc à suivre avec délectation et sans modération Laughing
de mon coté, je donnerai mon sentiment personnel sur mes essais et pour ma part j'y crois en descente mais l'avenir sur le terrain est la meilleure des réponses...
c'est vrai que ça fait se retourner les gens mais je leur dis essayez et vous verrez !!

Tu as lu "born to run"???
Revenir en haut Aller en bas
Zyaad
Membre Hyper Actif(ve)
Membre Hyper Actif(ve)
avatar

Masculin Nombre de messages : 2521
Age : 33
Localisation : Saint Denis

Infos/Résultats
VMA: Vite Monté en Ascenceur
Niveau: Blanc - Débutant(e)
Proch. course: Raid tuit tuit incha allah

MessageSujet: Re: Barefoot running ou courir pieds nus (ou presque).    Mar 28 Mai - 22:56

Un lien parmi tant d'autres sur une étude du risque de blessures lors d'un passage en minimalisme. Vous en faites ce que vous voulez! Au moins vous aurez la certitude que je ne me positionne en aucun cas dans une position de gourou du minimalisme !!!
lol! lol! lol!

Plaisanterie mise à part, le lien ici:

http://www.asochallenge.com/article/running-minimaliste-vers-de-nouvelles-formes-de-blessures
Revenir en haut Aller en bas
bprun
Membre Régulier(e)
Membre Régulier(e)
avatar

Masculin Nombre de messages : 179
Age : 56
Localisation : st pierre (à sa droite)

Infos/Résultats
VMA: Non renseignée
Niveau:
Proch. course: MTT ?

MessageSujet: Re: Barefoot running ou courir pieds nus (ou presque).    Mar 28 Mai - 22:44

j'aime bien ta façon de voir la chose, donc à suivre avec délectation et sans modération Laughing
de mon coté, je donnerai mon sentiment personnel sur mes essais et pour ma part j'y crois en descente mais l'avenir sur le terrain est la meilleure des réponses...
c'est vrai que ça fait se retourner les gens mais je leur dis essayez et vous verrez !!
Revenir en haut Aller en bas
Zyaad
Membre Hyper Actif(ve)
Membre Hyper Actif(ve)
avatar

Masculin Nombre de messages : 2521
Age : 33
Localisation : Saint Denis

Infos/Résultats
VMA: Vite Monté en Ascenceur
Niveau: Blanc - Débutant(e)
Proch. course: Raid tuit tuit incha allah

MessageSujet: Re: Barefoot running ou courir pieds nus (ou presque).    Mar 28 Mai - 21:51

Je poursuis donc ma quête de connaissance sur le barefoot running! Si j'ai bien appris mes leçons, il y des critères qui rentrent en ligne de compte dans le choix d'une chaussure à tendance barefoot (dit minimaliste). En ce sens que la spécificité du trail avec les terrains accidentés obligent à un minimum de protection et d'amorti (en tout cas dans un premier temps).

Ainsi, on distingue ces critères:

- le drop, qui est le différentiel entre le talon et l'avant du pied! Les chaussures classiques sont en général en moyenne dans les 11 à 12 mm. Le barefoot c un drop 0! affraid La principe de précaution pour un débutant est de réduire progressivement le drop. Des avis de coureurs expérimentés au barefoot running montrent un seuil "acceptable" du drop jusqu'à 8 mm pour garder son principe de minimalisme. Le problème du drop est qu'il est difficile à vérifier en dehors de ce que nous dit le fabricant mais bon... L'idéal en trail selon moi se situe sur un drop (après des mois d'entrainement bien entendu) de 4 mm.

- la toebox, où la "boîte à orteils"! En clair, l'avant de la chaussure. Contrairement aux chaussures classiques avec une toebox qui rassemble les orteils, les chaussures à versant minimaliste offre au contraire un avant plus large.

- l'amorti? Si on part du principe d'une foulée avec davantage une attaque au sol par le médio pied, on peut donc supposer que l'amorti à l'arrière de la chaussure est "presque" inutile. C'est donc à l'avant que cela se joue selon moi. Un minimum d'amorti sur l'avant pied en trail ne peut faire que du bien!

- l'absence de tout ce qui dit contrôle de pronation ou guidance de la foulée... C'est notre pied qui est le plus à même et le seul à remplir cette fonction. Enfin ça c'est la théorie et c'est surtout valable après des bons mois d'entrainement barefoot. Néanmoins, l'idée est de favoriser le déroulé naturel du pied. Il n'est pas si mal foutu que cela selon moi!!! Néanmoins, un soutien de la cheville ne me semblerait pas de trop sur un modèle trail. Juste au cas où... et puis la fatigue se faisant... on ne sait jamais!!!

- la hauteur de semelle, de 1 mm parfois pour les modèles les plus extrêmes barefoot! affraid Pareil, un peu de hauteur ne fera pas de mal selon moi en trail,surtout quand on débute...

Il manque certainement plein de critères et pardonnez moi donc mon manque de savoir en la matière! Retenez néanmoins que ce qui différencie fondamentalement une chaussure minimaliste d'une chaussure classique: le DROP! Pour faire plus simple et avec une touche d'humour, courir en chaussure classique, c'est comme courir avec des chaussures à talon de 12 mm en moyenne. S'orienter vers le barefoot running, c'est se rapprocher le plus possible du courir pieds nus avec les pieds à plat (ou presque, c'est selon le niveau de pratique). Les spécificités du trail avec le côté accidenté des terrains et la variation des dénivelés (et comme le disait justement chienfou surtout en descente) nécessite une transition TOUTE EN DOUCEUR POUR UNE PRATIQUE SANS RISQUE DE BLESSURES à court, moyen et long terme!

Je m'autoproclame "cobaye" du minimaliste! Mais je rajoute une clause de PROGRESSIVITE et de PRUDENCE à mon contrat! lol!
Une seule conviction à ce jour: c'est fini les modèles avec gros amorti et surtout les arguments marketing de contrôle de pronation du pronateur ou supinateur! Je me tournerai à présent (le temps de ma transition, si elle est réussie celle là) vers des modèles dits UNIVERSELS!!! A vous de faire pareil ou pas!
Finalement, je ne regrette pas l'achat de mes asics fuji trabuco NEUTRAL! Je compte bien les utiliser encore un bon moment...
Mes VVF, je les mets le plus souvent possible au quotidien depuis que je les ai et je pense que c'est ce que l'on doit faire dans un premier temps! Après faut assumer d'avoir des "pattes de gorille" à la place des pieds! Mes collègues ont halluciné mais peu m'importe! lol!
Avant de courir, je veux marcher avec mes VVF! Le plus souvent possible, le plus longtemps possible! J'attends de peaufiner un peu mon "plan d'initiation spécial barefoot" avant de vous le communiquer mais de ce que j'ai compris, il recommande de commencer par 500 mètres et d'augmenter de 10 % par semaine. E gros dans un an je peux prétendre courir un 10 km en VVF!!! affraid L'avenir nous le dira!!! Faudra juste être patient et prudent!
Et pour ce qui est de trouver des chaussures de transition, je suis toujours en phase de recherche! Et si finalement je me tournais vers un modèle de la marque HOKA??? affraid affraid affraid
Vous voulez que je vous fasse rire??? Les HOKA, qui sont présentées "en apparence" comme l'antithèse du minimalisme avec sa hauteur surdimensionné de semelle, présente néanmoins un drop de 4 mm (l'idéal selon moi en trail version minimaliste) donc des pieds quasi à plat, une toebox suffisament large pour permettre à chaque orteil de travailler au dynamisme de la foulée! Je note aussi qu'elle n'a aucun contrôle de pronation comme dans les autres marques ni aucun système d'accompagnement de la foulée... Des HOKA ou des VVF alors? Et si je testais les deux !!!

La suite bientôt!!!
Chienfou (et toute autre personne qui s'y connait réellement en la matière), je te désigne comme régulateur de ce que j'avance au fur et à mesure de mes recherches sur le sujet. N'hésite surtout pas à me reprendre si des fois je disais des conneries, ce qui est fort probable selon moi !!!
Au plaisir d'un sentier, en VVF ou en Hoka! that is the question! un côté de chaque ca le fait non???

Ok je sors!!! Mais je reviens vite... en espérant que ce post soit constructif et servent à nos expériences respectives quelque soit nos pompes!!! La différence rassemble mais ne divise pas...
Revenir en haut Aller en bas
bprun
Membre Régulier(e)
Membre Régulier(e)
avatar

Masculin Nombre de messages : 179
Age : 56
Localisation : st pierre (à sa droite)

Infos/Résultats
VMA: Non renseignée
Niveau:
Proch. course: MTT ?

MessageSujet: Re: Barefoot running ou courir pieds nus (ou presque).    Mar 28 Mai - 20:39

lol! lol!
je ne sais si c'est possible de courir en trail avec des vff surtout avec les sols si différents sur un parcours dans l'ile !!!
quant à l'âge......vaut mieux commencer jeune car mon parcours est vraiment atypique mais ça me plait et c'est ce qui prime
Revenir en haut Aller en bas
Zyaad
Membre Hyper Actif(ve)
Membre Hyper Actif(ve)
avatar

Masculin Nombre de messages : 2521
Age : 33
Localisation : Saint Denis

Infos/Résultats
VMA: Vite Monté en Ascenceur
Niveau: Blanc - Débutant(e)
Proch. course: Raid tuit tuit incha allah

MessageSujet: Re: Barefoot running ou courir pieds nus (ou presque).    Mar 28 Mai - 20:13

@bprun a écrit:
salut Zyaad,
quand tu dis que je cours depuis longtemps pieds nus, courir est un grand mot car si effectivement je suis tout le temps pieds nus même pour marcher dans les rues ou pour marcher à Mada mais quand même, j'ai arrêté de fumer il y a juste un an et avec des ligaments croisés distendus depuis plus de trente ans......!!
c'est vrai que j'ai une propension à une foulée médio pied et je me sens à l'aise en vff mais c'est pas pour cela que j'abandonne les chaussures conventionnelles !!

Merci pour les précisions! Tout comme toi, j'ai acheté mes VVF avec l'idée de les avoir comme un OUTIL d'entraînement! Je souhaite davantage travailler ma technique de course et renforcer ma foulée naturelle à travers le barefoot! De là à m'aligner sur un trail un jour... peut être à 52 ans qui sait? quand j'aurais ton âge quoi? d'ici là g de la marge!!!
Revenir en haut Aller en bas
bprun
Membre Régulier(e)
Membre Régulier(e)
avatar

Masculin Nombre de messages : 179
Age : 56
Localisation : st pierre (à sa droite)

Infos/Résultats
VMA: Non renseignée
Niveau:
Proch. course: MTT ?

MessageSujet: Re: Barefoot running ou courir pieds nus (ou presque).    Mar 28 Mai - 20:08

salut Zyaad,
quand tu dis que je cours depuis longtemps pieds nus, courir est un grand mot car si effectivement je suis tout le temps pieds nus même pour marcher dans les rues ou pour marcher à Mada mais quand même, j'ai arrêté de fumer il y a juste un an et avec des ligaments croisés distendus depuis plus de trente ans......!!
c'est vrai que j'ai une propension à une foulée médio pied et je me sens à l'aise en vff mais c'est pas pour cela que j'abandonne les chaussures conventionnelles !!
Revenir en haut Aller en bas
Zyaad
Membre Hyper Actif(ve)
Membre Hyper Actif(ve)
avatar

Masculin Nombre de messages : 2521
Age : 33
Localisation : Saint Denis

Infos/Résultats
VMA: Vite Monté en Ascenceur
Niveau: Blanc - Débutant(e)
Proch. course: Raid tuit tuit incha allah

MessageSujet: Re: Barefoot running ou courir pieds nus (ou presque).    Mar 28 Mai - 18:20

@bprun a écrit:
@chienfou a écrit:
Bonjour,

Je pense que Zyaad a bien fait travaillé sa foulée et proche de ce qu'il faut faire, d'ou ces petites douleurs.

salut chienfou
cela voudrait dire qu'il y a des choses que je devrai rectifier ?
suis preneur de tous les conseils

Je ne suis pas encore spécialiste du barefoot running mais je ne pense pas que les courbatures soient un signe sans faille d'une bonne foulée. Me concernant, elles apparaissent car je débute mon apprentissage. Te concernant ce n'est pas le cas car tu cours depuis bien longtemps pieds nus. Très certainement que tes pieds et tes mollets surtout sont davantage préparés à assimiler cette foulée particulière. Question d'expérience pratique à mon sens...
Revenir en haut Aller en bas
Zyaad
Membre Hyper Actif(ve)
Membre Hyper Actif(ve)
avatar

Masculin Nombre de messages : 2521
Age : 33
Localisation : Saint Denis

Infos/Résultats
VMA: Vite Monté en Ascenceur
Niveau: Blanc - Débutant(e)
Proch. course: Raid tuit tuit incha allah

MessageSujet: Re: Barefoot running ou courir pieds nus (ou presque).    Mar 28 Mai - 18:16

@chienfou a écrit:
Bonjour,

Je pense que Zyaad a bien fait travaillé sa foulée et proche de ce qu'il faut faire, d'ou ces petites douleurs. Maintenant, un peu de repos pour éliminer les courbatures.

Pour débuter eb Barefoot Running, il faut durant sa course:
  • Aligner le corps au dessus du medio-pied en se tenant droit, les bras pliés entre 45 et 90°

  • Augmenter sa cadence d'un tiers!! objectif de 180 foulées par minutes.

  • Ajuster son atterissage sur le medio-pied pour une foulée plus légère.


Donc, de petites foulées, cadencées et loin des accélérations du coureur de 1500 m. Et on court presque droit Regardez un enfant de 4-5 ans courir et vous comprendrez.

A plus pour de nouveaux conseils

4 jours et toujours le mollet droit un peu raide! En fin de rémission je pense d'ici demain! C'est justement en passant des heures à observer mes enfants de 4 et 2 ans courir que j'en suis venu à me questionner sur le barefoot sans même m'en rendre compte. Pour ceux qui comme moi ont des enfants, combien de fois par jour disons nous à nos ptis bouts "Arrête de courir". Serions nous finalement "born to run"? lol!
Plus sérieusement chienfou: une question? Quand tu parles de courir en barefoot, est il plus judicieux de courir à basse intensité (allure footing) ou au contraire plus rapidement (en Allure 2- par exemple). Dans le sens où tu me dis si je me trompe, mais il me semble que la foulée avec attaque au sol par le médio pied vient plus "naturellement" à haute allure! T'en pense quoi?
Revenir en haut Aller en bas
bprun
Membre Régulier(e)
Membre Régulier(e)
avatar

Masculin Nombre de messages : 179
Age : 56
Localisation : st pierre (à sa droite)

Infos/Résultats
VMA: Non renseignée
Niveau:
Proch. course: MTT ?

MessageSujet: Re: Barefoot running ou courir pieds nus (ou presque).    Mar 28 Mai - 14:30

@chienfou a écrit:
Bonjour,

Je pense que Zyaad a bien fait travaillé sa foulée et proche de ce qu'il faut faire, d'ou ces petites douleurs.

salut chienfou
cela voudrait dire qu'il y a des choses que je devrai rectifier ?
suis preneur de tous les conseils
Revenir en haut Aller en bas
chienfou
Membre Actif(ve)
Membre Actif(ve)
avatar

Masculin Nombre de messages : 1226
Age : 52
Localisation : Sud

Infos/Résultats
VMA:
Niveau:
Proch. course: GRR 2019

MessageSujet: Re: Barefoot running ou courir pieds nus (ou presque).    Lun 27 Mai - 15:45

Bonjour,

Je pense que Zyaad a bien fait travaillé sa foulée et proche de ce qu'il faut faire, d'ou ces petites douleurs. Maintenant, un peu de repos pour éliminer les courbatures.

Pour débuter eb Barefoot Running, il faut durant sa course:
  • Aligner le corps au dessus du medio-pied en se tenant droit, les bras pliés entre 45 et 90°

  • Augmenter sa cadence d'un tiers!! objectif de 180 foulées par minutes.

  • Ajuster son atterissage sur le medio-pied pour une foulée plus légère.


Donc, de petites foulées, cadencées et loin des accélérations du coureur de 1500 m. Et on court presque droit Regardez un enfant de 4-5 ans courir et vous comprendrez.

A plus pour de nouveaux conseils
Revenir en haut Aller en bas
http://www.team-raid-merrell.com/
bprun
Membre Régulier(e)
Membre Régulier(e)
avatar

Masculin Nombre de messages : 179
Age : 56
Localisation : st pierre (à sa droite)

Infos/Résultats
VMA: Non renseignée
Niveau:
Proch. course: MTT ?

MessageSujet: Re: Barefoot running ou courir pieds nus (ou presque).    Dim 26 Mai - 10:51

@Zyaad a écrit:

! Et puis hier en allant bosser en courant, j'ai décidé de remettre ca mais cette fois si sur le bitume! Oulaaaaaaa!!! Mes mollets sont en feu depuis hier!!! J'ai mal là j'avoue!

le bitume n'a pas l'air d'être son fort, bon c'est vrai pas fait pour çà !
et une véritable adaptation est à faire quant à la foulée particulière.......
à suivre !
Revenir en haut Aller en bas
Zyaad
Membre Hyper Actif(ve)
Membre Hyper Actif(ve)
avatar

Masculin Nombre de messages : 2521
Age : 33
Localisation : Saint Denis

Infos/Résultats
VMA: Vite Monté en Ascenceur
Niveau: Blanc - Débutant(e)
Proch. course: Raid tuit tuit incha allah

MessageSujet: Re: Barefoot running ou courir pieds nus (ou presque).    Dim 26 Mai - 2:13

@bprun a écrit:
deux sorties cette semaine avec les spiridon

première: marche rapide sur le goudron pour se familiariser; total 6 kms sur 55 mns avec une petite gêne à l'arrière du pied droit résolue par le relâchement de la bande velcro trop serrée.bilan: impression bonne de poussée et pas de douleurs aux genoux comme prédites par des proches

deuxième: sortie CAP en descente et plat dans les chemins de champs de canne et chemins caillouteux sur 5kms puis remontée footing et marche rapide sur goudron sur 5kms sur 1 H; bilan : sensibilité sur le tour des talons et aucune douleur musculaire, aucune gêne dans les parties caillouteuses, aucun dérapage même dans la boue et bon grip dans les alternances droite gauche en descente, petit bémol sur le goudron où j'ai encore tendance à appuyer sur les talons donc résonance perceptible et certainement la cause de la sensibilité à la fin.

l'adaptation se fait assez bien pour moi qui je le rappelle ai l'habitude de marcher pied nus, donc courir avec des vff me vient assez naturellement, donc prochaine sortie avec les spiridon en sentiers montagne....
j'aimerai avoir l'avis de Zyaad sur ces impressions perso

Content de voir que ton adaptation aux VVF se passe bien ! En même temps quoi de plus normal pour toi qui est habitué à courir pied nu! Pour ma part, j'y vais vraiment PROGRESSIVEMENT! la semaine dernière j'ai pas pu attendre et j'ai fais une montée du sentier mercure en mode rando du dimanche en 1h20! Des sensations agréables le plus souvent, un peu moins parfois. Je me rends compte que ce genre de chaussures ne pardonne aucune erreur au niveau de la foulée et du choix des appuis. Je n'ai bien entendu pas fait la descente! Et puis hier en allant bosser en courant, j'ai décidé de remettre ca mais cette fois si sur le bitume! Oulaaaaaaa!!! Mes mollets sont en feu depuis hier!!! J'ai mal là j'avoue! Pourtant j'ai fais un pti galop de 2X5 minutes et je pensais pas que cela aurait été de trop! Mais au vu de mes courbatures aux mollets, je pense que j'ai trop forcé! Je me suis vraiment appliqué sur cette foulée si particulière qui consiste à réceptionner sur le médio pied en venant "griffer" le sol! Du coup, je retiens au moins que cela donne énormément de dynamisme et des relances fulgurantes sur cette "nouvelle" façon de courir! Je ne lâche pas l'affaire malgré ce pti écart douloureux! Je pense les intégrer en douceur à mes footing d'échauffement d'avant séance d'entrainement (du genre les 5 dernières minutes sur les 30 prévus). Et puis après, d'ici quelques mois, à mes séances de fractionnés. Et puis après??? Je t'avoue que je n'ai absolument aucun recul à ce jour pour imaginer une seule seconde m'aligner sur un trail en spiridon! Qui sait? L'avenir nous le dira... Mais je n'en suis pas encore là...
Revenir en haut Aller en bas
bprun
Membre Régulier(e)
Membre Régulier(e)
avatar

Masculin Nombre de messages : 179
Age : 56
Localisation : st pierre (à sa droite)

Infos/Résultats
VMA: Non renseignée
Niveau:
Proch. course: MTT ?

MessageSujet: Re: Barefoot running ou courir pieds nus (ou presque).    Sam 25 Mai - 19:43

deux sorties cette semaine avec les spiridon

première: marche rapide sur le goudron pour se familiariser; total 6 kms sur 55 mns avec une petite gêne à l'arrière du pied droit résolue par le relâchement de la bande velcro trop serrée.bilan: impression bonne de poussée et pas de douleurs aux genoux comme prédites par des proches

deuxième: sortie CAP en descente et plat dans les chemins de champs de canne et chemins caillouteux sur 5kms puis remontée footing et marche rapide sur goudron sur 5kms sur 1 H; bilan : sensibilité sur le tour des talons et aucune douleur musculaire, aucune gêne dans les parties caillouteuses, aucun dérapage même dans la boue et bon grip dans les alternances droite gauche en descente, petit bémol sur le goudron où j'ai encore tendance à appuyer sur les talons donc résonance perceptible et certainement la cause de la sensibilité à la fin.

l'adaptation se fait assez bien pour moi qui je le rappelle ai l'habitude de marcher pied nus, donc courir avec des vff me vient assez naturellement, donc prochaine sortie avec les spiridon en sentiers montagne....
j'aimerai avoir l'avis de Zyaad sur ces impressions perso
Revenir en haut Aller en bas
skyomker
Membre Discret(e)
Membre Discret(e)
avatar

Masculin Nombre de messages : 97
Age : 34
Localisation : Briançon Hautes Alpes

Infos/Résultats
VMA: 17
Niveau: Orange - Confirmé(e)
Proch. course: Marathon de la clarée ( skating )

MessageSujet: Re: Barefoot running ou courir pieds nus (ou presque).    Mar 21 Mai - 16:16

http://www.trailmag.fr/minimalisme-raisonne/

Un petit article intéressant... Pour ma part, je pense qu'un travail avec une chaussure dite traditionnelle plus un complément d'entrainement avec une minimaliste type fivefinger peut être une bonne alternative au tout ou rien...
Revenir en haut Aller en bas
bprun
Membre Régulier(e)
Membre Régulier(e)
avatar

Masculin Nombre de messages : 179
Age : 56
Localisation : st pierre (à sa droite)

Infos/Résultats
VMA: Non renseignée
Niveau:
Proch. course: MTT ?

MessageSujet: Re: Barefoot running ou courir pieds nus (ou presque).    Mar 21 Mai - 14:39

salut,
à force de chercher à être au top , il est certain que l'on est tenté par ce que la technique et le progrès nous propose. mais être au top pour qui ? pourquoi ?
Comme tu le dis Zyaad dans ton autre post, il faut courir en se sentant bien, en prenant du plaisir, en prenant soin d'éviter les erreurs et en écoutant son corps.
je l'ai dit, courir pieds nus, je suis fan et puisque j'ai pu enfiler des vff pour essayer avant d'acheter (merci Sangreve ! ) et bien en moins de deux minutes j'ai eu cette impression de bien être donc j'ai fait le pas (c'est le cas de le dire !!!)sur des spiridon.
alors je vais voir, il faudra un certains temps pour pouvoir faire un bilan mais surtout je souhaite que ces five fingers m'évitent toutes les petites douleurs que je pourrait avoir à courir en montagne et pouvoir écouter en souriant les personnes que je croise ou accompagne disant "on est quand même tarrés pour faire çà !! "
Revenir en haut Aller en bas
sengreve
Membre Actif(ve)
Membre Actif(ve)
avatar

Masculin Nombre de messages : 1212
Age : 43
Localisation : plateau caillou

Infos/Résultats
VMA:
Niveau:
Proch. course:

MessageSujet: Re: Barefoot running ou courir pieds nus (ou presque).    Mar 21 Mai - 12:55

c'est clair qu'avec nos descentes excessivement techniques, courir sur l'avant du pied en descente relève de l'équilibrisme !!! ou alors il faut avoir un pied phénoménal à la Haile GEBRESSELASSIE !! Mais le concept et la philosophie du minimalisme en course à pied est séduisant...
Revenir en haut Aller en bas
chienfou
Membre Actif(ve)
Membre Actif(ve)
avatar

Masculin Nombre de messages : 1226
Age : 52
Localisation : Sud

Infos/Résultats
VMA:
Niveau:
Proch. course: GRR 2019

MessageSujet: Re: Barefoot running ou courir pieds nus (ou presque).    Mar 21 Mai - 1:35

@Zyaad a écrit:
@chienfou a écrit:
Bonjour,

Avant de répondre, je veux signaler que je suis ambassadeurs MERREL, société prônant la course minimaliste.

Ensuite, une notion importante à prendre en compte est lla notion de drop: différence de hauteur entre l'arrière chaussure et l'avant chaussure.
Une chausure de trail ou route actuelle possède un drop de 1,2 cm.
Une five finger a un drop de 0mm.
En ce moment, je cours sur des MERREL Mix Master et TUFF avec un drop de 0,4cm.

Donc, l'avantage du minimalisme est de , en réduisant ce drop:
-diminuer les problématiques de pronation et de supination,
- de ce fait, en diminuant cette instabilité, permettre de diminuer les efforts sur le articulations des membres inférieurs.

Par contre, le fait de diminuer ce drop oblige le mollet à travailler sur une distance plus grande., de 1,2cm à 0,8 cm. Du coup, il y a un risque d'élongation de ce muscle et tendon, donc, risque de contracture, déchirure, voire plus quand on n'est pas habitué Et non pas à grande vitesse ou en montée mais surtout en phase de course modérée durant laquelle le pied travaille bien à plat.

Donc mon conseil: Opérer une phase de transition durant plusieurs semaines et sur des durées brèves (30 min.) pour permettre un renforcement des membres inférieurs et un léger allongement du muscle du mollet.
Après plusieurs semaines (4/8 sem.), augmenter la durée des sorties et ainsi travailler son renforcement articulaire , en limitant le risque de blessure et profitant du dynamisme de ces chaussures.
Enfin, il faut savoir que pour courir correctement avec les purs minimaliste, style five fingers, il faut changer sa foulée, en diminuant la longueur de sa foulée, et augmenter la fréquence. De cette façon, on n'attaque plus avec le talon, mais avec l'avant pied. Et donc en cassant les ondes de chocs au niveau des membres inférieurs. Dans ce cas l'onde de choc est amortie par la cheville.

Comme je vois que tu as l'air de t'y connaître en la matière, peux tu me dire les différentes options qui s'offrent à moi en modèle trail et running? pour débuter donc si je te suis un drop de 4 mm est mieux qu'un drop de 0 c ca???

Tu sais Zyaad, je ne parcours pas les magasins de Trailware pour te donner un conseil judicieux. Ma chaussure de Trail est la MERREL Tuff, mais tu n'en trouveras pas sur l'Ile.
De mon expérience, plus on a couru avec les chaussures traditionnelle plus il faudra moins de temps pour s'accommoder.
Je te conseille juste d'y aller progressivement pour ne pas risquer la blessure et retrouver une configuration des tensons des membres inférieurs comme quand tu étais + jeune.
Tu peux mettre une petite talonnette de 4mm pour aider la transition.
Sinon, en descente, difficile pour moi de penser que le minimalisme soit adéquat car courir façon minimaliste c'est atterrir sur l'avant pied (voir lien ci-joint), et effectuer des descentes sans s'appuyer sur le talon, pas évident. Surtout si tu bombardes.
Alors, oui tu vas retrouver du dynamisme, à utiliser avec délices sur des terrains souples style plaine des Cafres, voire Nord Mafate.

http://www.merrell.com/FR/fr/Course-Minimaliste

Moi aussi , je suis à l'écoute de tout retour de la part des cabris réunionnais.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.team-raid-merrell.com/
Corentin
Membre Actif(ve)
Membre Actif(ve)
avatar

Masculin Nombre de messages : 549
Age : 38
Localisation : st paul

Infos/Résultats
VMA: 1/2
Niveau: Blanc - Débutant(e)
Proch. course: la Mascareignes 2014

MessageSujet: Re: Barefoot running ou courir pieds nus (ou presque).    Lun 20 Mai - 19:22

minimalisme et retour aux sources ou nouvelle tactique commerciale?
le coureur lambda peut il courir avec les sense de kilian ou les minimus de krupicka?
Difficile de se faire une idée réellement à mon niveau car pour moi chaque coureur est différent mais des minimalistes pour aller au boulot ou le week end pour s'habituer pourquoi pas.
Cependant Daniel Waro à plié le Grand Raid en savate pigeon et des coureurs péi descendent dans l'aire du tabac pieds nus et en bombardant, du coup.....
Aprés pour reprendre un peu l'autre post de notre compére barbu, mode et trail vont de paire avec le succés et je pense qu'il appartient à chacun de trouver sa bonne formule ( short ou cuissard, minimaliste ou oversize...) tous en respectant un minimum l'esprit trail et la planéte...
Revenir en haut Aller en bas
Bouli62
Membre Discret(e)
Membre Discret(e)
avatar

Masculin Nombre de messages : 25
Age : 34
Localisation : Ravine Des Cabris

Infos/Résultats
VMA:
Niveau: Jaune - Débrouillard(e)
Proch. course:

MessageSujet: Re: Barefoot running ou courir pieds nus (ou presque).    Lun 20 Mai - 19:02

Salut! Si tu te penches sur la question du barefoot, voilà un reportage qui t'interessera avec des interventions de personnes citées ds le livre Born To Run. http://www.youtube.com/watch?v=ze524hvTRLs
Revenir en haut Aller en bas
Zyaad
Membre Hyper Actif(ve)
Membre Hyper Actif(ve)
avatar

Masculin Nombre de messages : 2521
Age : 33
Localisation : Saint Denis

Infos/Résultats
VMA: Vite Monté en Ascenceur
Niveau: Blanc - Débutant(e)
Proch. course: Raid tuit tuit incha allah

MessageSujet: Re: Barefoot running ou courir pieds nus (ou presque).    Lun 20 Mai - 17:50

Trouvé cela sur le site "la clinique du coureur": La chaussure parfaite ne devrait que protéger la peau des lacérations et du froid, tout en minimisant «l’interface» entre le pied et le sol. Plus la chaussure se rapproche du pied nu, meilleure sera la réponse neurophysiologique du pied, mécanisme protecteur essentiel du corps humain. En d’autres mots, moins le soulier interfère avec les mécanismes naturels de travail du pied, plus celui-ci se solidifiera et plus il sera performant à atténuer les forces d’impact amenées par la dynamique de course. De plus, la majorité des technologies de stabilité et d’absorption sont superflues, sans fondement scientifique et surtout inefficaces à diminuer le choc sur le squelette, la pronation naturelle et l’incidence des blessures! Il est par contre essentiel, dans le changement de chaussures, de le faire de façon très progressive afin que le changement mécanique et secondairement l’exigence sur les muscles du pied et du mollet soient aussi progressifs. S’orienter vers une chaussure moins absorbante et plus fine telle une chaussure de performance (racer) ou une chaussure minimaliste, peut se faire en quelques mois. Le lien vers le site: http://www.lacliniqueducoureur.com/fr/informations-coureurs/chaussures-recommandees.php
Revenir en haut Aller en bas
Zyaad
Membre Hyper Actif(ve)
Membre Hyper Actif(ve)
avatar

Masculin Nombre de messages : 2521
Age : 33
Localisation : Saint Denis

Infos/Résultats
VMA: Vite Monté en Ascenceur
Niveau: Blanc - Débutant(e)
Proch. course: Raid tuit tuit incha allah

MessageSujet: Re: Barefoot running ou courir pieds nus (ou presque).    Lun 20 Mai - 17:28

@chienfou a écrit:
Bonjour,

Avant de répondre, je veux signaler que je suis ambassadeurs MERREL, société prônant la course minimaliste.

Ensuite, une notion importante à prendre en compte est lla notion de drop: différence de hauteur entre l'arrière chaussure et l'avant chaussure.
Une chausure de trail ou route actuelle possède un drop de 1,2 cm.
Une five finger a un drop de 0mm.
En ce moment, je cours sur des MERREL Mix Master et TUFF avec un drop de 0,4cm.

Donc, l'avantage du minimalisme est de , en réduisant ce drop:
-diminuer les problématiques de pronation et de supination,
- de ce fait, en diminuant cette instabilité, permettre de diminuer les efforts sur le articulations des membres inférieurs.

Par contre, le fait de diminuer ce drop oblige le mollet à travailler sur une distance plus grande., de 1,2cm à 0,8 cm. Du coup, il y a un risque d'élongation de ce muscle et tendon, donc, risque de contracture, déchirure, voire plus quand on n'est pas habitué Et non pas à grande vitesse ou en montée mais surtout en phase de course modérée durant laquelle le pied travaille bien à plat.

Donc mon conseil: Opérer une phase de transition durant plusieurs semaines et sur des durées brèves (30 min.) pour permettre un renforcement des membres inférieurs et un léger allongement du muscle du mollet.
Après plusieurs semaines (4/8 sem.), augmenter la durée des sorties et ainsi travailler son renforcement articulaire , en limitant le risque de blessure et profitant du dynamisme de ces chaussures.
Enfin, il faut savoir que pour courir correctement avec les purs minimaliste, style five fingers, il faut changer sa foulée, en diminuant la longueur de sa foulée, et augmenter la fréquence. De cette façon, on n'attaque plus avec le talon, mais avec l'avant pied. Et donc en cassant les ondes de chocs au niveau des membres inférieurs. Dans ce cas l'onde de choc est amortie par la cheville.

Comme je vois que tu as l'air de t'y connaître en la matière, peux tu me dire les différentes options qui s'offrent à moi en modèle trail et running? pour débuter donc si je te suis un drop de 4 mm est mieux qu'un drop de 0 c ca???
Revenir en haut Aller en bas
Zyaad
Membre Hyper Actif(ve)
Membre Hyper Actif(ve)
avatar

Masculin Nombre de messages : 2521
Age : 33
Localisation : Saint Denis

Infos/Résultats
VMA: Vite Monté en Ascenceur
Niveau: Blanc - Débutant(e)
Proch. course: Raid tuit tuit incha allah

MessageSujet: Re: Barefoot running ou courir pieds nus (ou presque).    Lun 20 Mai - 17:25

Merci à tous pour vos précieuses réponses! vous comprenez pourquoi j'ai ouvert ce post en lisant l'autre post que j'ai ouvert intitulé "réflexion personnelle à partager avec qui veut". Ras le bol de toutes ces soi disant technologies d'amorti. Bon entre temps j'ai craqué et samedi ma femme m'a offert les VFF spyridon ! une drôle de sensation aux pieds mais quel plaisir de ressentir de nouveau le sol. Bon de là à ce que je me mette à courir avec il y a un pas. En tout cas pas dans l'immédiat. Mais dimanche matin je ne pouvais plus résister et j'ai fais juste une montée toute en douceur sur le sentier mercure. Comment dire? On ressent tout ce que notre pied touche! Une sensation agréable mais pas toujours. Même en mode tortue, je m'aperçois (et cela confirme ce que je pensais) que l'absence d'amorti nous oblige à être plus attentif à là où on pose le pied. ce qui n'est pas plus mal car au final, on choisira de fait le chemin le moins "traumatisant". Bon j'ai pas voulu faire la descente avec et ma femme est venu me récupérer au brûlé.

Je pense que je vais progressivement m'y habituer en faisant des ptis footing à allure très lente de 10 min au début et on augmentera au fur et à mesure.


Dernière édition par Zyaad le Lun 20 Mai - 17:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
bprun
Membre Régulier(e)
Membre Régulier(e)
avatar

Masculin Nombre de messages : 179
Age : 56
Localisation : st pierre (à sa droite)

Infos/Résultats
VMA: Non renseignée
Niveau:
Proch. course: MTT ?

MessageSujet: Re: Barefoot running ou courir pieds nus (ou presque).    Dim 19 Mai - 17:56

@sengreve a écrit:


Il y en a dans le magasin spécialisé course à pied situé à st gilles route du théatre, sponsor de qqs coureurs du forum.... lol!

ok, merci Sengreve, je vais voir çà
Revenir en haut Aller en bas
sengreve
Membre Actif(ve)
Membre Actif(ve)
avatar

Masculin Nombre de messages : 1212
Age : 43
Localisation : plateau caillou

Infos/Résultats
VMA:
Niveau:
Proch. course:

MessageSujet: Re: Barefoot running ou courir pieds nus (ou presque).    Dim 19 Mai - 17:26

@bprun a écrit:
salut Zyaad et salut à vous de métropole qui avez la chance d'avoir les five fingers et autres minimalistes à votre portée ( au niveau des essais avant d'acheter Laughing )
pour ma part je marche souvent pieds nus et coure de temps en temps comme çà selon le terrain
mon épouse a eu l'occasion d'avoir des five fingers il y a un an et s'en sert pour marcher, pas pour courir
il est vrai que cela demande certainement une adaptation de la foulée et de la proprioception avec de telle chaussures et je pense une très agréable sensation
( j'ai fait le bras de la plaine jusqu'à l'arche pieds nus ce matin en mode rando et plusieurs fois en courant sur les roches, le pied cherche naturellement à se poser sur l'avant et à s'accrocher pour pousser vers une nouvelle foulée, donc automatiquement accélérer ) cette impression, je l'ai souvent remarquée comme si le corps cherchait à ne pas s'appuyer au sol, une foulée légère quoi
la seule chose qui fait éviter de courir comme çà , c'est les "coup d' cogne" Laughing

donc perso, je suis fan et très envie d'en essayer si dispo sur l'ile (pas trouvé à ce jour )

Zyaad, si tu as un tuyau, hésite pas appel à moin !
Chienfou , si tu as un contact, je suis preneur

Il y en a dans le magasin spécialisé course à pied situé à st gilles route du théatre, sponsor de qqs coureurs du forum.... lol!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Barefoot running ou courir pieds nus (ou presque).    

Revenir en haut Aller en bas
 
Barefoot running ou courir pieds nus (ou presque).
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 8 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WWW.DIAGONALEDESFOUS.COM :: Préparation trail et ultra-trail :: Matériel - Vêtement - Chaussures-
Sauter vers: